Fumé, la plus chic des smoke houses de Paris

On s’y sent comme à la maison.

En effet, lorsque l’on pousse la porte de la nouvelle adresse de Ruben Sarfati, ancien du concours Top Chef, c’est l’odeur qui nous accueille. Un parfum de fumé, qui vient tout droit des cuisines, nous invite à prendre place. La salle est intimiste (seulement 32 places assises) mais tellement cocooning, chic et chaleureuse. On a hâte de commencer les festivités.

De l’houmous à humer.

Ça sent bon le pois chiche, le sésame et la tomate séchée. Et ça tombe bien, c’est super bon aussi. Le houmous est crémeux à souhait et les petites graines de sésame viennent croustiller sous la dent. Il est servi avec un pain pita juste cuit. Vous vous en doutez bien, on n’en a pas laissé une miette…

On passe du coq au saumon.

Au menu donc : le demi coquelet fumé et le saumon mi-cuit mi-fumé. La volaille est délicieusement fumée : elle a patienté bien au chaud dans le fumoir près de 3h à 120°C pour finir sa cuisson au four et parfaire sa dorure. La viande est tendre, le goût fumé est bien présent et la sauce barbecue maison qui l’accompagne ne fait que renforcer son caractère « smoked ».

Pour le saumon, le constat est le même : la cuisson est maîtrisée. Fumé pendant 2h à froid au bois d’hickory, il est ensuite juste cuit pour une mâche fondante ! Petit bémol : on aurait bien aimé que le poisson ait un peu plus de caractère, le goût du fumé était trop peu présent. Mais grande surprise : la mayonnaise servie avec le saumon est une tue-rie ! À l’estragon, aux câpres et aux cornichons, elle sublime à elle seule le poisson.

Et du côté des à-côtés ?

Pour les sides, nous optons pour les artichauts frits et les patates douces. Les artichauts sont marinés au citron puis bouillis et frits. C’est goûtu, et encore plus quand ils sont trempés dans la mayonnaise magique du saumon ! Les patates douces fondent littéralement sur la langue. C’est frais, c’est sain et en plus on se régale !

Cookie or not cookie.

On a toujours une petite place pour un dessert. Le cookie au chocolat fumé est servi tiède, avec un coulis de chocolat et une chantilly maison. Il est bon, moelleux et croquant à la fois. En revanche, il lui manque le côté « fumé » annoncé sur la carte.

Une smoke house cosmopolite.

Des saveurs méditerranéennes, israéliennes et américaines dans les assiettes, des produits frais (et 100% casher) et un lieu « bistrot chic » en plein quartier des Champs Elysées, telle est la formule gagnante de Fumé. En parlant de formule, celle du midi est à 26€ pour Entrée + Plat + 1 Side ou Plat + 1 Side + Dessert.

Une formule découverte à deux (48 euros/personne) est également dispo avec assiette de dégustation d’un assortiment d’entrées + Viande ou poisson au choix de chacun + Assiette de dégustation de 3 sides à composer + Dessert au choix de chacun + thé ou café ! La totale en fait 🙂

Enfin, une petite formule à emporter est à 15 euros proposant un sandwich pita ou une salade + une boisson.

Fumé

10, rue Berryer 75008 Paris

Ouvert du lundi au jeudi de 12h à 14h30 et de 19h30 à 23h, le vendredi de 12h à 14h30 et le dimanche de 19h30 à 23h.

Réservation par téléphone au 09 53 33 20 76.

0

Poster un commentaire