Les Deux Magots : un café littéraire qui a traversé les siècles

Cœur historique de la vie intellectuelle parisienne, le café des Deux Magots a vu passer bon nombre de personnalités.

Hemingway, Simone de Beauvoir, Sartre, Juliette Greco ou encore Picasso, tous ont fait de ce fameux café germanopratin, leur lieu d’échanges, de débats et d’inspiration. Et ça continue aujourd’hui ! Du « Lundi des Écrivains » au « Jeudi du Jazz », en passant par des expos d’art et 3 prix littéraires, la patte artistique de ce vieux café perdure au travers les siècles tout en s’adaptant à son époque.

Curieux de découvrir ce café légendaire, on passe donc le pas de la porte. Fidèles au poste, les musiciens du jeudi soir bercent la salle sur des airs de jazz.

On aperçoit aussi l’expo du moment qui met à l’honneur les œuvres abstraites de Jean-Marc Brunet. Autour de nous, des tables cosmopolites où des mots d’anglais, d’italien, de français ou de russe se mêlent dans une ambiance bistrot. Allez, on regarde la carte et on commence par une crème de légumes du moment. Un très bon velouté aux notes sucrées qui nous plaît bien. On choisit aussi le tartare d’avocat/crabe et sa vinaigrette au citron vert très agréable.

On continue avec un bar à la plancha parfaitement cuit et son fenouil confit.

La présentation aurait pu être un peu plus soignée mais le plat est bon et les produits sont frais. Un petit verre de Pouilly Fumé pour harmoniser le tout et c’est good. On teste aussi le filet de bœuf sauce au poivre et ses frites maison. Hyper tendre il fond en bouche et s’accompagne très bien d’un Crozes-Hermitage rouge.

Place aux desserts ! Et ici, on ne prend pas ça à la légère, la carte est en 3D ou plutôt à taille humaine !

On nous apporte donc un beau plateau où trônent les confections du moment. Entre les desserts maison et les pâtisseries Pierre Hermé, on a le choix ! On craque d’abord pour le moelleux au chocolat. Juste tiède et servi avec une boule de glace vanille de la maison Berthillon, on valide direct ! On se laisse aussi tenter par « L’infiniment vanille » de Pierre Hermé. Une pâte sablée bien croquante et une ganache chocolat blanc à la vanille ultra gourmande… on adore !

Un moment sympa dans un lieu chargé d’Histoire !

Comptez entre 14 et 59€ pour une entrée, entre 17,5 et 42€ pour un plat et entre 11 et 19,5€ pour un dessert.

Les Deux Magots (http://www.lesdeuxmagots.fr/)

6 Place Saint-Germain-des-Prés

75006 Paris

Téléphone : 01 45 48 55 25

Horaires : tous les jours de 7h30 à 1h

0

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.