Le Sébastopol, jeune adresse bistronomique lilloise

Qui dit nouveau weekend lillois, dit nouvelle adresse à ne pas louper ! La famille toujours là bas reste toujours en veille sur les ouvertures récentes, merci maman chérie.

Alors ce samedi soir là, j’ai justement ma troupe de parisiennes épicuriennes dans mon pays Chti, on booke quelques semaines à l’avance, l’adresse qui fait déjà beaucoup parler d’elle : Le Restaurant Sébastopol.

Installé dans les murs de l’ancien resto étoilé de Monsieur Germond, c’est une identité plus moderne qui est servie, une cuisine dans l’air du temps, de saison, qui change quotidiennement et régale déjà les lillois amateurs de néobistro.

Pas de menu particulier le soir, on choisit à la carte et on déboursera environ 40 euros pour entrée/plat/dessert sans les vins. Un petit budget certes en province mais une chance à saisir.

On démarre avec un petit verre de vin blanc et une chips à la crème de carotte. C’est délicieux, une belle mise en bouche, à la fois crémeuse, croquante et parfaitement assaisonnée. Une création qui en « jette » !

Une belle corbeille de pain aux graines nous est servie et on reconnait la qualité ici aussi. J’ai toujours en tête deux critères importants : qualité du pain et propreté des toilettes. Je dois dire qu’ici, c’est validé.

Arrivent alors nos entrées : La Saint Jacques, choux et laurier pour moi. Le tartare de veau, topinambours pour d’autres. Un sans faute ! La Saint Jacques est merveilleusement cuite, encore translucide mais chaude à cœur. L’écume qui est versée minute embellit l’ensemble. Le tartare de veau est tout aussi séduisant, la qualité de la viande extra, son accompagnement topinambour gourmand.

Place aux plats : queue de lotte, betterave et pomme de terre pour 3 d’entre nous. La dernière opte pour le cochon, thé vert et fumé. La cuisson de la lotte est bien maîtrisée, la betterave acidulée et la pomme de terre en écume un petit plus onctueux à chaque bouchée. On se régale bien que je ne cache pas encore chercher une garniture… Heureusement le pain est là pour saucer. Sans remettre en cause cette délicieuse composition et la générosité en lotte qui est un poisson cher aujourd’hui, je regrette un manque léger en quantité sur quelque chose de consistant. Le cochon réussit ce trio qualité/goût/quantité, tout comme le veau qui fait apparition à la table d’à côté, l’assiette vend du rêve.

Au dessert, en route pour une pomme façon crumble déstructuré et pop corn. Bien mais pas transcendant, on ne comprend pas bien tous les éléments ensemble, bien que le côté crumble, caramel et pomme confite soit agréable. C’est un peu petit aussi, on aurait pu penser à un pré-dessert.

L’endroit est sympa, en totale cohérence avec l’identité culinaire du chef, à la fois contemporain, sobre mais aux détails qui marquent.

Je reviendrai cet été, voir ce que cette jeune adresse nous réserve aux beaux jours. En attendant, si vous souhaitez découvrir le lieu, n’oubliez pas de réserver, leur site internet est d’ailleurs très bien fait.

A bientôt Sébasto !

Restaurant Sébastopol

1 Place Sébastopol

59000 Lille

03 20 13 13 38
0

Poster un commentaire