Restaurant Paris : Saturne, la nouvelle cuisine étincelante !

Bien que ce repas ait commencé par un drôle d’accueil, je garde un souvenir magique de ce diner entre copines !

Ce soir là, c’est LE soir du mois signé plaisir, booké des semaines à l’avance entre nous 4, on se « textote » toute la journée excitées comme des puces à l’idée de se retrouver autour d’un festin de reines, c’est notre soirée à nous !

Le mois dernier La Dame de Pic, ce mois ci c’est Saturne, et la liste est longue pour les prochains mois, suspens sur le mois prochain qui ne devrait pas nous décevoir non plus !

duo table

Un jeudi soir du mois de mai, nous sommes la première table arrivée (on en manquerait pas une miette !), les serveurs sont encore à fumer leur cigarette devant le restaurant et sembleraient presque surpris de notre entrée (serions nous trop jeunes pour fréquenter ce genre d’adresse ? Trop jeune, ça me va ! Trop vieilles ce sera pour plus tard ! Mais noooon les mecs, vous avez devant vous la troupe d’épicuriennes par excellence et il n’y a pas d’âge pour cela ! Après tout il faut savoir se faire plaisir, à chacun ses priorités !)

Bref, ce drôle d’accueil passé, leur regard est bien différent quand on reconnait « fleur de sureau », « fleur d’Oxalis » ou autre saveurs signées nouvelle cuisine… Le menu en 6 plats pour 60 euros est un menu les yeux fermés (mes préférés), la serveuse à l’adorable accent anglais, cherche à connaître d’eventuelles allergies ou saveurs que nous n’apprecierions pas, mais aucun risque on rétorque directement « on aime tout » !

menu+pain

Le premier plat arrive, un véritable bol de fraicheur ! Ici on reconnait la fève, l’aneth et une délicieuse touche fromagère type faiselle de chèvre. Le tout est saupoudré d’une saveur laitière servie en chapelure glacée, un régal ! Ce sera au final le plat coup de coeur de toutes les copines !

feves

Le deuxième plat servi, mon coup de coeur à moi cette fois ! La bonite proposée en petits cubes crus, tout juste surmontés de quelques lamelles de calamars et de feuilles d’oxalis (une feuille naturellement citronnée…); le serveur y verse un délicieux gaspacho de concombre aux herbes, cette association est à se damner !

bonite

Place au plat de poisson : le rouget proposé avec des oignons longs parfaitement confits… Moins surprenants que les deux premières assiettes mais tout aussi réussi.

rouget

En viande, c’est de l’agneau ce soir là, nous le dégustons avec une crème de petits pois onctueuse à souhait et des asperges, j’adore !

agneau

Le premier dessert arrive à notre table : fraise, mascarpone, sorbet oseille, meringue et fleurs de sureau, une association très surprenante ! Idéale pour ouvrir la voie du sucré… C’est très justement dosé, le tout est un mariage de température et de textures parfaitement étudié, on ADORE !

fraises

On termine avec le chocolat, servi avec une quenelle de crème glacée au foin, une saveur tendance qui s’équilibre à merveille avec la gourmandise du chocolat. Celui ci aurait presqu’un goût de trop peu !

choco

Extase culinaire quand la madeleine cloture ce repas, la madeleine de Proust la vraie ! Je n’ai jamais mangé une madeleine aussi bonne de ma vie, croquante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur, sucrée au miel avec justesse, c’est une merveille (j’en acheterai même à emporter si nous pouvions !)

madeleine

En somme, dans ce cadre mi boisé, mi zen et très tendance, nous avons passé une soirée magique autour de cet enchainement de plats réfléchis et tout simplement parfaits.

grande table

J’ai très rarement testé une si bonne adresse à Paris, j’ai adoré la modernité des dressages, le sourcing des produits surprenants et la recherche des associations de saveurs, ce fut un SANS FAUTE du début à la fin ! Tous ces éléments en font un excellent rapport qualité/prix ! Son succès, déjà reconnu depuis plusieurs années, en font un indétrônable de la capitale, n’oubliez pas de réserver !

salle

Je termine en précisant que le lieu est très réputé également pour sa carte des vins (véritable grimoire !); on entre dans une salle offrant une incroyable vitrine de références en tout genre, sans aucun doute vous trouverez votre bonheur.

cave

Saturne

17 Rue Notre-Dame des Victoires  

75002 Paris

01 42 60 31 90

0

1 commentaire

  1. mon assiette

    5 juillet 2013 at 6 h 18 min

    Les plats sont vraiment jolies et appétissants 🙂

Poster un commentaire