Restaurant Paris : La dame de Pic

Trotteuse en « Gastroland », l’un de mes rêves les plus grands reste depuis toujours, un repas chez Anne Sophie Pic, triplement étoilé à Valence ! Mais à chaque âge ses moyens et ses expériences (il faut bien en garder…), aujourd’hui 25 bougies au compteur, je m’offre déjà le plaisir d’un étoilé par mois, un bon rythme d’épicurienne !

salle

Cette soirée d’avril, bien que riche en souvenirs, me paraît déjà loin. Après 3 semaines d’attente pour décrocher une table, me voilà installée accompagnée de ma copine Charlotte aussi gourmet que gourmande prête à découvrir cette table dont on parle tant…

Une première étoile décrochée cette année, le guide rouge n’a pas laissé le petit parisien de la grande Dame de côté.

cartes

 

Installées confortablement entre le brouhaha de la salle et le dynamisme de la cuisine ouverte (un poil dérangeant si l’on recherche un dîner au calme), on découvre trois menus suggérant tous l’enchaînement de 4 plats. Le maître d’hôtel suggère de choisir par l’intermédiaire de languettes odorantes, chaque menu ayant sa propre identité olfactive, le client est invité à se laisser porter. J’ai trouvé l’idée amusante bien que pour ma part, c’est surtout les intitulés les plats qui parlent… Nous optons alors pour le menu terre safranée, 79 euros.

beurres

Le dîner débute par la découverte de pains maison, céréales ou miso, servis accompagnés de beurres aromatisés : baies rouges ou café Blue Montain.

Les pains sont excellents tout comme ces beurres qui me rappellent le savoir faire de chez Bordier, coup de cœur pour le pain au miso délicatement parfumé et salé, on se régale déjà !
Arrivent alors nos premières entrées : Betteraves et café blue Montain.
3 betteraves composent cette assiette et jouent sur les textures : fondantes, croquantes ou en espuma mousseux. L’association est surprenante et parfaitement équilibrée, je reste bluffée par l’assaisonnement d’une justesse sans égal, bravo.

betterave

Le chou pluriel, vanille et bergamote fait alors son entrée. En fond d’assiette on le découvre travaillé avec de la pomme de terre ratte, puis comme un bouquet sur le dessus, sont disposées des lamelles encore croquantes travaillées au beurre vanillé, excellent mariage. La vanille domine l’ensemble et apporte une saveur sucrée et gourmande.

choux vanille

En plat c’est une pièce de veau avec insert de lard Colonnata, pissaladière safranée. Moins de surprise ici, le plat est bien réalisé et accompagné d’une purée mousseuse (que l’on commence à avoir pas mal vue…) la pissaladière revisitée se présente sous forme de confit d’oignons safrané, anchois et câpres, l’association fonctionne bien avec le veau.

veau

Le lard Colonnata est quant à lui timide, presque dépassé par le reste, j’en profite plus simplement sur une tranche de bon pain grillé ou nature.

tarte citron

Enfin, le dessert proposé au menu était le baba, une suggestion que je n’affectionne pas tant que cela et qu’ils ont gentiment accepté de changer ; j’opte alors pour la tarte au citron revisitée, Charlotte pour l’Opéra au thé matcha, deux très beaux desserts pour relever le bémol du plat et terminer en beauté ce repas.

opera

En guise de mignardises, une mini madeleine un peu trop sèche et un délicieux sablé chocolat/tonka qui relève la note ! Miam !

mignardises

Une belle adresse à découvrir et au rapport qualité/prix plutôt raisonnable pour un étoilé parisien, le service qui avait démarré lentement a bien suivi une fois lancé, nous avons passé une excellente soirée que je recommanderai aux curieux d’associations surprenantes !

fin de service

La dame de pic

20 rue du Louvre

75001 Paris

0

3 Commentaires

  1. Restaurant Paris : Saturne, la nouvelle cuisine étincelante ! | Le Blog Cuisine de Marion Flipo

    29 juin 2013 at 9 h 15 min

    […] mois dernier La Dame de Pic, ce mois ci c’est Saturne, et la liste est longue pour les prochains mois, suspens sur le […]

  2. Frédérique

    3 avril 2015 at 15 h 07 min

    Je le connais pas celui là 😉 Je ferais bien la prochaine occasion parisienne …

Poster un commentaire