Papilles, le resto/coffeeshop qui réveille Rochechouart.

Il y a quelques années, si tu m’avais dit « Viens, on brunch rue Rochechouart ? » je ne suis pas sûre que j’aurais suivi, la partie sud de Montmartre ne fait pas toujours rêver, sex-shops à gogo, Barbès encore bien mal fréquenté, là-bas ça grouille le maïs grillé sur un caddie, les revendeurs de fruits sortis de je-ne-sais-où, et autres drôles de trucs peu rassurants… De quoi rebuter la (déjà trop !) parisienne que je suis.

Sauf qu’aujourd’hui, l’histoire n’est vraiment pas la même, le quartier se boboïse comme jamais, les derniers concepts sympas s’y installent, on y croise les plus branchés de Panam, on s’y voit, on s’y montre et on kif la vie.

Eh bien bingo, on a brunché à Rochechouart samedi dernier, et croyez moi : c’était OUF. En plus d’avoir une Elise, créatrice de Papilles, souriante, pimpante et enjouée de nous accueillir, on a mangé comme des reines. Ma copine Charlotte et moi, tout juste réveillées d’une soirée un peu trop arrosée, nous nous sommes refait une santé.

Au menu : un brunch à la carte, parfait, je préfère bien souvent cela. De quoi choisir exactement ce que j’aime au moment ou j’en ai envie ? Technique ! Oh non pas du tout. Écoute ton gosier et il te répondra.

J’opte alors pour les pancakes salés, œuf au plat et bacon grillé, avec une pointe de sirop d’érable bien dosé, c’était top. Moelleux, salé et juste sucré, inutile d’aller se coltiner la queue chez mes chéris Holybelly honnêtement, mon nouveau chouchou est là. Pour aller avec : salade de fenouil cru, pamplemousse, vinaigrette citronnée. De quoi jouer la détox à côté du junk. Je crois que c’est pour me rassurer mais en vrai c’était un délice, frais, juste acide, parfait pour soigner les maux d’une grosse soirée.

Charlotte s’éclate tout autant avec son avocado toast de FOLIE. Pain de la boulangerie Mamiche aux graines de rigueur, avocat assaisonné minute au citron, aux herbes et aux agrumes, il était dément. Tout comme le banana bread servi tiède, toasté et garni d’une noix de beurre qui fond encore quand l’assiette arrive à table…

Avec deux boissons chaudes, on débourse autour de 25 euros pour s’offrir ce festin.

Bref un endroit qui a tout bon, qui d’ailleurs ne désemplit pas, arrivez tôt le weekend.

J’oubliais le cadre : entre vieilles briques, joli parquet, banquette en velours vert foncé, carte du jour présentée sur une ardoise en bois, moi j’adore. Et toi alors ? Va donc juger et reviens à moi. Kiss Kiss.

PAPILLES

77 rue Rochechouart

75009 Paris

09 50 78 16 32

Du mercredi au dimanche 8h (9h le weekend)-17h

0

Poster un commentaire