Restaurant Paris : Holybelly ou l’orgasme du pancakofile.

C’est une HONTE. Je pèse mes mots. Je ne sais même pas par quoi commencer. J’ai vécu le plus grand moment régressif de toute l’histoire… Celui qui te rappelle tes meilleurs souvenirs, te titille les narines, te chatouille tes papilles, te fait fermer les yeux et ne plus rien entendre, te fait profiter de l’instant et tout oublier.

Tout cela à quelques pas de chez moi… Un endroit où je me décourageais d’aller voyant la file d’attente interminable du weekend remplir le trottoir de la rue Lucien Sampaix. Mais oui, maintenant, je les comprends TOUS. Mon ignorance a pris fin… Ils viennent de partout pour s’arracher l’enseigne, pleurent les mardis et mercredis quand ils sont fermés mais vivent l’instant d’un repas : l’orgasme du bon.

Holybelly retiens juste cela, que tu sois d’ici ou d’ailleurs. Le meilleur petit déjeuner/brunch/déjeuner de sa catégorie. Et je ne jurerai que par le « Savory Stack ».savory-stack-holybelly

Entendez ici les pancakes salés ultra « fluffy » comme ils disent (moelleux, gonflés, bombés, comme tu veux le traduire mais retient jouissif), accompagnés de deux œufs au plat, de bacon bien caramélisé, d’une quenelle de beurre bourbon aux arômes légers de whisky donc, de sirop d’érable et en option de champignons sautés.

Bon je m’arrête là parce que UN on aura encore plus de queue si j’en dis trop, DEUX on va dire que j’en parle touuuuuut le temps depuis que j’y ai mis les pieds (c’était il y a un mois, j’ai envoyé la photo à toute la planète, j’y suis retournée 3 fois et mes dix prochains déjeuners seront là bas), et TROIS en fait c’est clairement indescriptible ; ça se vit point barre.

Je dirai juste une chose pour partager ma stratégie. Comme tu vas me faire confiance et choisir les pancakes (la version sucrée terrifique elle aussi…), sache qu’ils ne sont servis que jusqu’à midi en semaine et jusqu’à 15h le weekend et qu’en comptant 30 minutes de queue tout de même en semaine et jusqu’à 2h le weekend, je te laisse faire le calcul mais prévois ton coup.

L’autre option c’est de choisir la cuisson de deux oeufs et de choisir des accompagnements, hashbrown de folie garantie, ricotta, chèvre rôti, tomates confites, champignons… Pas mal non plus quand tu en auras eu assez des pancakes !hollybelly-assiette-mix

Ah oui et ça vaut 13,5 euros l’assiette archi copieuse que je finis à chaque fois et à chaque fois je suis félicitée. Tu en feras autant.

Tout est dit, sûrement déjà trop, promets moi d’y aller et donne moi des news.

Holybelly

19 rue Lucien Sampaix

75010 Paris

09 73 60 13 64

 

0

1 commentaire

  1. Papilles, le resto/coffeeshop qui réveille Rochechouart. - Recettes de Cuisine de Marion Flipo

    1 mars 2018 at 7 h 03 min

    […] top. Moelleux, salé et juste sucré, inutile d’aller se coltiner la queue chez mes chéris Holybelly honnêtement, mon nouveau chouchou est là. Pour aller avec : salade de fenouil cru, pamplemousse, […]

Poster un commentaire