Orient Extrême, dépaysement garanti vers l’Asie.

Prenez place, le voyage commence. Et je dois dire que pour du dépaysement je suis servie !

J’avais entendu parler de l’adresse par d’autres influenceurs qui m’en avaient vanté les mérites mais alors là… C’est encore mieux.

Le manager du lieu nous accueille tout sourire et nous installe sur l’une des petites tables de l’entrée du restaurant. Il est 20h, c’est encore calme et on ne se doute pas encore qu’un mardi soir, l’adresse affiche complet 1/2 heure plus tard, il faut dire que le voyage peut vite devenir une destination chérie.

Quelques edamame servis tièdes et salés pour bien démarrer et voici deux premières entrées qui décoiffent : un carpaccio de trio de poissons et une salade de poissons crus au wakame. Frais, parfaitement assaisonnées et réconfortants c’est déjà le bonheur.

Le carpaccio de Yellow tail, sauce yuzu – coriandre – piment vert, c’est juste dément. On comprend vite pourquoi cette assiette est signature de l’enseigne.

Arrive ma partie préférée : l’aubergine confite et gratinée au miso doux et les petits beignets de crevette à la sauce crémeuse épicée.

OMG. Arrêtons nous là. On en reprendrait 10 fois. C’est juste FOU FOU FOU. Les beignets sont légers, la panure à peine présente, mais idéale pour absorber cette sauce délicieuse et relevée comme il faut.

L’aubergine quant à elle, est un bonheur vivant. Cuite archiii fondante à cœur, gratinée d’une sauce miso douce, c’est l’alliance parfaite. Je dois dire que les aubergines à la mode jap c’est de loin un de mes trucs préférés sur terre. J’en mangerais tous les jours. Elle est parfaitement exécutée ici, une adresse parfaite donc pour découvrir ce met raffiné si vous ne l’avez jamais goûté.

Arrive alors l’assiette adorée : maki de saumon au fromage frais et à l’avocat et sushis au riz croustillant, thon épicé. Pas japonais certes mais si bonnnnnn. On est dans un autre univers, celui de la fusion food asiatique archi gourmande.

Black cod feast.

On ne présente plus cette assiette signature elle aussi. J’avais goûté ce délicieux plat chez Nobu l’adresse fusion japonaise par excellence que nous n’avons malheureusement pas en France. Pas de soucis quand on réalise qu’une adresse comme celle ci lui rend largement honneur. C’est fondant, nacré, doux et naturellement gras. Chaque bouchée est régressive à souhait…

Et pour terminer léger car il faut dire qu’après tout cela on commence à caler, voici venu un dessert à base d’aloe vera. Une délicieuse boule de sorbet framboise l’accompagne. C’est frais et parfait pour digérer.

Alors quand je vous dis que l’adresse compte 3 lieux rue Montaigne, à Saint Germain des Près ou à Neuilly, nul doute que vous trouverez bien l’occasion idéale pour embarquer.

Orient Extreme

 

21 rue Bayard

75008 Paris

ou

4 Rue Bernard Palissy

75006 Paris

ou

36 bis, rue de Sablonville

92200 Neuilly-sur-Seine

 

Les adresses sont ouvertes du lundi au Samedi midi et soir

 

 

0

Poster un commentaire