Patrick Roger : The Chocolate Man

Noël approche ! Impossible de passer les fêtes sans votre boite de chocolats qui vous réconfortera en janvier quand toute cette féerie prendra fin. Alors je suis allée vous dénicher THE best of THE best.

S’il vous plait, consommateurs de Leoni*** et autres trucs du genre qui te font ingurgiter de l’industriel plein de gras et de sucres de mauvaises qualités, il est temps de mettre fin à ce massacre ! Venez voir ce qui se cache chez Patrick, meilleur ouvrier de France qui honore l’art du chocolat car oui oui, chez lui on parle d’Art avec un grand A…

Le Printemps n’est pas le seul à afficher les vitrines les plus impressionnantes qu’il soit aux périodes de Noël, Patrick Roger est lui aussi, bien connu pour vous épater ! Chaque année il redouble de moyens pour vous en mettre plein les yeux. L’année dernière il édifie un gigantesque sapin en chocolat de 10 mètres de haut ! Sans aucun doute, c’est le thème végétal qui l’inspire, après le sapin c’est au tour des gorilles de prendre place en vitrine et en ce moment ce sont des Pères Noël en chocolat qui glissent sur des rampes de Ski !

Entrez alors dans l’une de ses 7 boutiques (6 à Paris et 1 toute nouvelle à Bruxelles) et régalez vous de ses addictives bouchées… Parmis mes chouchous à sa carte :

  • Le Maracana : le fruit de la passion se marie au chocolat ce n’est que du bonheur !
  • Le Désir : le praliné dans toute sa splendeur
  • L’Amazone : une incroyable sphère fourrée au citron vert
  • Le Déli : l’alliance du chocolat et du basilic
  • Ses orangettes
La liste peut être longue mais je vous laisse découvrir vous même sa carte et vivre l’expérience unique de la dégustation.
J’ai eu la chance de le rencontrer et même l’occasion de lui rendre visite à son atelier à Sceaux, un véritable atelier du chocolat dans cet impressionnant espace…
IMPRESSIONNANT ! Des pères Noel, des hippopotames, des femmes (à la Niki St Phalle) ou encore une rampe de ski… Où donner de la tête ? Quel travail d’artiste et de passionné ! Il m’explique partir d’un minuscule copeau de chocolat, d’un oeuf ou d’un bloc pour ensuite sculpter, modeler, créer le volume puis les détails, le tout à la main avec une patience d’ange et une précision d’orfèvre !
« Tout peut se manger ! » m’explique t-il. Une fois la matière refroidie, elle est rechauffée pour remplir son seau de chocolat liquide, les spatules attrapent la matière et le geste construit petit à petit ces impressionnantes sculptures.
Vous l’aurez compris, c’est un véritable travail traduisant un savoir faire à la française ! Il n’a pas volé son col tricolore de meilleur ouvrier de France ! Sans aucun doute Patrick Roger transmet son talent et cette passion dans ses créations. La boutique de Bruxelles vient d’ouvrir ses portes, quel sera le prochain pays ? Ces chocolats ont un bel avenir devant eux…
0

1 commentaire

  1. Restaurant Paris : Sur mesure de Thierry Marx, la cuisine de l'essentiel. | Recettes de Cuisine de Marion Flipo

    13 janvier 2015 at 7 h 01 min

    […] termine ce festin par les chocolats de Patrick Roger et par le café retourné du chef, surprenante idée une fois de plus ! La tasse retournée on […]

Poster un commentaire