Quand l’envie d’un bon plat français traditionnel frappe, foncez au Bistrot des Vignes !

Carrelage ancien, comptoir en étain et bois massif, miroirs vieillis et serviettes à carreaux, le cadre ne trompe pas, nous sommes dans un bistrot traditionnel !

La lumière douce provenant des jolies ampoules oversize met le bar en valeur et confère au Bistrot des Vignes une ambiance chaleureuse.

Coté carte, tradition et simplicité sont les maîtres mots.

Parmi les plats phares ne quittant jamais le menu (ils ont bien essayé de varier mais les habitués les ont rappelés !), vous trouverez notamment : les ravioles de Royan, la pièce du boucher, le bœuf bourguignon et pour représenter les abats, le foie de veau en alternance avec les rognons. Ils côtoient les non moins classiques pâté en croûte, os à moelle, tartare de bœuf et magret de canard.

Connu pour ses viandes, le Bistrot des Vignes propose tout de même 3 poissons sur les 8 options de plat principal.

Un petit détour dans les régions pour commencer…

En entrée, nous nous laissons justement tenter et séduire par les ravioles de Royan. Délicatement persillées et bien gratinées, elles sont fondantes et crémeuses sans pour autant en devenir lourdes.

L’œuf en meurette, spécialité bourguignonne, est également très bon avec sa sauce au vin bien parfumée et sa garniture généreuse de carottes, oignons et lard finement taillés.

… pour revenir ensuite à des classiques nationaux  

Mon co-testeur poursuit avec la pièce du boucher sauce au poivre et ses pommes sautées à l’ail et au persil. La viande est excellente et la sauce bien dosée.  

Pour ma part, je m’attaque à une belle escalope de foie de veau rosée et fondante en bouche et à un gratin de penne. La réduction de vinaigre balsamique qui l’accompagne est délicieuse et parfaitement équilibrée entre acidité et douceur.

La touche gourmande finit de nous convaincre

Nous cédons facilement à l’appel de la brioche perdue, la star des desserts du lieu. Et c’est une tuerie ! La brioche tiède est accompagnée d’une sauce au caramel et d’une boule de glace à la vanille de la Maison Berthillon. La part, pourtant généreuse, se déguste sans problème car le tout reste étonnamment peu sucré. 

La tarte Tatin maison est elle aussi très raisonnablement sucrée et très bonne.

Excellent rapport qualité prix pour de bons produits très bien travaillés

Vous l’aurez compris, quelle que soit l’étape du menu, les produits sont très bons et très bien travaillés. Le sel et le sucre sont sagement dosés pour mettre en valeur et ne pas masquer les différentes saveurs. La présentation est simple, les portions sont généreuses et les prix raisonnables : bref tous les ingrédients d’un bon bistrot sont là et les habitués très nombreux ne s’y trompent pas.

L’ambiance et le service sont à l’image du lieu et de sa clientèle : conviviaux et chaleureux.

Le midi, comptez 17€ pour entrée-plat ou plat-dessert et 20€ pour les 3. Le soir, les formules passent respectivement à 26€ et 34€. Différentes options de planches de charcuteries basques de la Maison Ospital et de fromages sont proposées en plus de la carte classique et vous pourrez les accompagner de l’une des 180 références de vins de la cave… le Bistrot des Vignes ne porte pas son nom par hasard !

Le Bistrot des Vignes

90 rue des dames

75017 Paris

01 43 87 08 08

Ouvert tous les jours

Déjeuner : de 12 à 14h

Dîner : de 19h à 22h du dimanche au jeudi et jusqu’à 22h30 le vendredi et le samedi

0

Poster un commentaire