Le 14 Paradis, cuisine bistronomique inventive et déco arty

Le 14 Paradis, paradis tropical et arty

Feuillages verdoyants et luxuriants aux murs, photos arty de lifestyle aquatique, accueillantes banquettes en velours bleu nuit et beaux meubles chinés…, on aime ce cadre tropical à tendance art déco. Et l’on a envie de le découvrir le soir lorsque tous les beaux luminaires sont allumés et renforcent, sans doute encore, l’atmosphère déjà très chaleureuse.

Côté carte, le paradis se veut bistronomique

A la tête de la cuisine, le chef Hugo Pinto passé par les cuisines de Cyril Lignac.

A la lecture du menu, on sent un grand travail sur les associations de saveurs et sur les produits avec des intitulés bruts (le saumon, le bœuf, l’œuf, …). Tout est fait maison à partir de produits frais et de saison.

Dans l’assiette, ça donne une présentation soignée dans une très belle vaisselle

En entrée, nous nous laissons tenter par l’œuf et les macaronis.

Revisité avec un velouté de céleri en lieu et place de la traditionnelle crème, l’œuf parfait est du coup plus léger et digeste. Les morceaux de serrano qui l’accompagnent donnent du moelleux par leur tranchage épais et de la force à l’ensemble. On aurait en effet apprécié un velouté de céleri un peu plus fort en goût, pour autant que ce soit possible avec ce légume très doux.

Du coté des macaronis farcis au foie gras, aux champignons et à la truffe, le parfum de la truffe est bien dosé pour ne pas devenir écœurant, le foie gras arrive discrètement en première bouche supplanté ensuite par les champignons. Les lamelles de vieux comté gratiné apportent la touche régressive qui va bien avec ce plat d’enfance. Vous vous en doutez, ce n’est pas l’entrée la plus légère mais elle se mange bien.

Dépaysement visuel et gustatif…

Pour le plat principal, je m’attaque au fish & chips. Ayant lu le menu un peu rapidement, j’avoue quelques secondes de perplexité lorsque je vois atterrir sous mon nez une assiette… de chips ! Oui de vraies chips ! Faites maison, alvéolées, bien dorées. Eh oui, le fish and chips est, lui aussi, revisité. Les morceaux de poisson se cachent sous cette montagne dorée. Le lieu est parfaitement cuit, la panure de tempura aux corn flaxes croustillante et peu grasse et la sauce tartare agréablement citronnée.

Jolie présentation à nouveau pour le paleron de bœuf de mon co-testeur et son caviar d’aubergines. Des notes de cumin donnent une agréable touche exotique à ce classique. Petit bémol cependant sur la cuisson de la viande qui reste un peu trop gélatineuse à notre goût.  

L’effet waouh des desserts

Visuellement et gustativement, notre séjour au 14 Paradis se termine très bien.

Le cheesecake ultra moelleux est tout simplement excellent : très vanillé, ultra moelleux, peu sucré et accompagné d’un coulis de framboises super frais.

La sphère en chocolat fait le show au moment de la casser, révélant une mousse passion délicatement acidulée et des fruits frais.

Pour ce petit tour complet au paradis avec entrée / plat / dessert à la carte, il vous en coûtera entre 35 et 50€ hors boisson. Le paradis a un prix que vous accepterez de débourser pour la très belle décoration, la touche d’inventivité dans les plats, la qualité des produits et le service souriant. 

Une formule déjeuner existe à 17€ avec entrée / plat / dessert à choisir parmi 2 options de chaque variant chaque jour. De ce que nous avons aperçu, les entrées et desserts sont de taille plus réduite qu’à la carte pour que nous ne piquiez pas du nez sur vos dossiers pendant l’après-midi mais les plats principaux sont bien garnis.

14 Paradis

14 rue de Paradis

75010 Paris

01 45 23 57 98

Du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Le samedi soir de 19h à 23h

0

Poster un commentaire