Papadoom Kitchen, from Paris to Bombay

Après le méga resto ultra bien décoré qui propose de la bouffe italienne à tous les étages, voici sa version…indienne. Je ne sais pas quand cette tendance va s’arrêter, en tout cas, j’attends que quelqu’un se lance dans la version bretonne : fruits de mer au rez-de-chaussée, galettes au premier, kig-ar-farz au second, ça aurait de la gueule.

Revenons-en au sujet, le Papadoom Kitchen, qui n’est plus seulement cette délicieuse petite galette croquante qu’on t’offre en apéro dans les restos indiens, mais désigne désormais le rutilant restaurant de plus d’une centaine de couverts qui vient d’ouvrir rue Montmartre dans le 2ème.

L’établissement s’étend sur deux étages mixant bar à cocktails, tables pour 2 dans une ambiance tamisée ou à partager dans un mood plus cantine, afin que midi ou soir, en couple ou entre potes, chacun y trouve son compte. La déco ultra travaillée rappelle partout l’Inde dans une version édulcorée pour parisiens en mal d’exotisme. Si le bar à l’entrée est plutôt réussi, et la salle à l’étage assez sympa, j’ai été un peu moins convaincue par la salle du bas, où l’absence de lumière naturelle se fait sentir. En tout cas, ça a le mérite de changer du resto indien traditionnel avec son faux stuc, où on atterrit à 21h le dimanche soir, mais où jamais au grand jamais on n’oserait donner rdv à des potes.

Côté carte, on trouve les grandes spécialités indiennes : plats en sauces (curry, butter chicken…), grillades (tikka massala…) et un grand choix d’accompagnements plutôt alléchants (naans, dahl, raïta, palak paneer…). Le principe, c’est évidemment de partager pour pouvoir goûter un peu de tout. Avec ma sœurette, on avait pris un poulet korma avec un naan, des gombos sautés, des épinards et un raïta et c’était largement suffisant pour deux. A noter, car c’est plutôt rare : il y a beaucoup de choix vegan, il y a même une carte spécifique, si besoin.

Côté boissons, plein de propositions sympas, du thé chaï en passant par la limonade maison et le lassi. Le service est efficace, les plats arrivent vite, la présentation est sympa. Dans l’assiette, tout est bon, mais ça manque un peu de peps. A force de vouloir s’adapter à nos petits palais de parisiens, on perd un peu la saveur de l’exotisme.

Le gros avantage de l’adresse, c’est le rapport qualité-prix au vu du décor. Les prix sont plutôt attractifs, notamment le daily thaly (plateau avec un curry du jour et 4 accompagnements) à 14€, que je retournerai tester avec plaisir en semaine. On peut aussi venir bruncher le dimanche et privatiser la salle du fond pour un dîner, la salle du haut m’a elle bien donné envie de revenir pour un cocktail et un cheese naan.

Avec Papadoom, la cuisine indienne n’est donc plus l’apanage des dimanches soirs cafardeux, mais bel et bien une nouvelle alternative exotique pour vos sorties.

Papadoom

157 rue Montmartre

75 002 – Paris.

Les lundi, mardi, mercredi, jeudi et samedi de 11h30 à 15h et de 18h30 à minuit

Le dimanche de 11h30 à 18h et de 18h30 à 23h30

01 40 41 02 14

 

 

0

Poster un commentaire