Panda Panda j’adore j’adore !

Aux portes de Belleville pour un bel endroit.

Dans une petite rue du 10ème au nom déjà gourmand, une devanture attire le regard : celle de Panda Panda ! Néons à la hongkongaise, bar en mosaïque de tuiles de mah-jong, petits Maneki Neko (chats porte-bonheur) et surtout parfums appétissants tout droit sortis des cuisines ouvertes sur la salle : tout nous laisse à penser que le voyage culinaire sera mémorable ! 

Mettre les petits plats avec les grands.

Le pari de Lucas et André, deux anciens de la finance tout juste reconvertis, est de proposer une cuisine chinoise différente de celle proposée dans le quartier : une carte réfléchie aux influences taïwanaises et hongkongaises, où tout est fait maison. Le service se fait également à la chinoise : tout arrive plus ou moins en même temps sur la table. Cuisine de partage, authentique et conviviale, on adore !

La rolls des raviolis.

Tuerie du jour bonjour. Des Xiao Long Bao j’en mangerais même au petit-déj ! La pâte des raviolis est ultrafine, délicatement pliée et juste cuite. À l’intérieur, une farce au porc fermier, ciboule, gingembre et chou chinois, trempe dans un bouillon brûlant. C’est l’éclate et l’extase en bouche ! À déguster absolument et selon la tradition : posez délicatement le ravioli dans une cuillère après l’avoir trempé dans la sauce soja-gingembre, percez la patte pour faire sortir et refroidir le jus et savourez.

Plats à partager (ou pas !).

Nous sont aussi servis le canard laqué sweet & sour et ses galettes de riz. La viande du canard est fondante, la peau bien croquante et la sauce et les petits légumes délicieux. Astuce ludique : le tout se mange roulé dans une galette de riz fine. Un délice ! Le Gua Bao vapeur allie douceur et saveurs. Poitrine de porc braisée cuite à basse température avec une sauce soja-cacahuète et des pickles de carottes et concombre dans un pain bao maison. Oulala que c’est frais !

Aubergines mes amours.

Je découvre les aubergines chinoises, plus claires et plus longues que les nôtres… et terriblement fondantes ! Servies avec des haricots croquants, des carrés de gingembre marinés et une sauce soja-vinaigre noir légèrement épicée. Et on finit en beauté avec les crevettes poivre et sel en beignets, sautées à l’ail et au poivre de Kampot, craquantes et qui nous font craquer.

Baos Babe ?

Yeah boy ! Un Liu Sha Bao, le format classique de HK, avec un cœur coulant à la crème aux œufs (de cane !) et un Bao choco-noisette au chocolat praliné gianduja, parfaite note sucrée pour terminer le voyage. Côté rafraîchissements, un verre de saké pour mon acolyte (qui se déguste dans un verre à vin s’il-vous-plaît) et un mango shake pour moi, tellement bon et frais.

Côté portefeuille ?

Les baos (raviolis ou petits pains maison) sont à 7-8€ en moyenne, les plats à partager oscillent entre 7€ et 12€ et les baos sucrés sont à 5€. N’hésitez plus, n’hésitez plus !

Panda Panda

21 rue Juliette Dodu,

75010 Paris

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 23h

Réservations au 01 71 39 55 45

0

Poster un commentaire