On The Bab, la Corée entre Londres et Paris.

On the Thérèse Street.

Linda Lee a posé ses valises dans le 1er arrondissement de Paris, à deux pas de la rue Sainte Anne, pour y décliner son concept de street food coréenne, déjà bien implanté au Royaume-Uni : On The Bab. À la carte, des plats coréens revisités, inspirés de recettes traditionnelles et cuisinés avec des produits frais. La décoration est très urbaine, épurée, toute en béton, bois et métal. De la K-Pop est diffusée dans les baffles du restaurant ; les cuisiniers s’activent derrière leurs fourneaux et font tinter les casseroles ; ça parle coréen. On se sent un peu ailleurs !

On the Bab.

Les Bab Twigim ouvrent le bal. Ce sont des boulettes de riz frites, au fromage et au kimchi (un mets traditionnel coréen composé de piments et de légumes lacto-fermentés, trempés dans de la saumure pendant plusieurs semaines jusqu’au développement d’une acidité). Ça croustille sous la dent et c’est gourmand. S’en suivent les Toppoki, de petits boudins de riz gluant poêlés servis avec une sauce pimentée. Un peu gluant mais appétissant !

On the Buns.

Nous continuons le voyage avec les buns fourrés au bœuf façon bulgogi : la viande, relativement maigre, marinée puis grillée, garnis un pain brioché blanc, accompagnés de quelques petits légumes croquants. C’est délicieux ! Mon coup de cœur du soir !

On top of that.

La serveuse nous raconte qu’en Corée, le poulet frit est la tradition du vendredi soir. Ils appellent même cela le « Chi-Mc » (ou chimaek), qui vient de « chicken » et « maekju », « bière » en coréen. Une alliance parfaite entre une bonne bière et une assiette de poulet frit en somme. On goûte ! Nous choisissons deux sauces typiques pour accompagner la viande, un tantinet grasse : la Mayo à l’ail et Soja & Gingembre. C’est très original, très street food, très savoureux ! À manger avec les baguettes… ou les doigts.

On the ice.

En guise de dessert, nous prenons deux mocchis glacés, mangue et fruits rouges. C’est relativement sucré, un peu trop à notre goût, mais nous étions là pour voyager et le pari est réussi !

On the bill ?

Les « small dishes » oscillent entre 5,50€ et 8,50€. Les buns fourrés au bœuf valent 14€, le poulet frit est à 18€ en format medium (8€ au format S, et 35€ au format L). Vous pouvez également prendre le traditionnel bibimbap qui est à 15€. Un bon équilibre pour (re)découvrir la street food coréenne en plein Paris.

On The Bab

18 rue Thérèse

75001 Paris

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 23h

Réservations au 01 71 39 55 45

0

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.