Mon Prince Odéon charmant

Bien boire et bien manger.

Tel est le crédo du Prince Odéon – et la promesse qu’il tient. Car oui, on a bien bu et bien mangé. Et tout ça en étant bien chouchoutés ! Placé entre la rue Monsieur Le Prince et le carrefour Odéon, ce restaurant a tout pour plaire : le cadre est chaleureux, la vaisselle est toute en couleurs, le bar trône au centre de la salle principale invitant à partager un verre au comptoir et le maître des lieux, Constantin, est tout sourire. Ça sent bon dans les cuisines et on a hâte que cela arrive dans nos assiettes !

Œuf et gambas conjugués avec goût.

Avec mon acolyte du soir, nous optons pour le Saint-Œuf bio pané et les ravioles de gambas en entrées. L’œuf mollet, dans sa parure croustillante, est servi sur une crème de petits pois délicieusement fondante avec des chips de bacon et des champignons. Le jaune dégouline à souhait et la bouchée est un plaisir. Les ravioles, elles, sont cuites dans un bouillon de crustacés aux petits légumes, saupoudrées de coriandre. C’est fondant, c’est brûlant, c’est extasiant. Un petit verre de Don Paris, un vin blanc aux bulles fines assemblé dans la région s’il-vous-plaît, couronne merveilleusement bien le tout.

Retour en enfance oblige !

Pour la suite des festivités, en grande curieuse, je choisis la coquillette qui s’embourgeoise : un bol de coquillettes donc, crémées à la truffe et coiffées de fines lamelles de Jambon de Paris. Aller-retour direct chez Papy & Mamie, assise à la table en formica du haut de mes 8 ans, à apprécier les plaisirs simples. Une TUE-RIE régressive qui me fait encore saliver !

Le thon donne le ton.

Il est mi-cuit mais il est totalement délicieux. Il est accompagné d’une gremolata (une petite persillade italienne fait d’ail, de persil et de citron) et d’une purée de patates douces, toute douce pour les papilles. On nous propose en bon accompagnateur, un verre de Clos de la Condemine, juste fruité, qui met en valeur le côté iodé du poisson.

Du sucré s’il-vous-plait, mais pas trop sucré.

J’opte pour le K-Lime en verrine, une sorte de tarte au citron déstructurée, peu sucrée et mais tellement gourmande. Mon complice choisit le cœur coulant choco, à la fève tonka et il n’est pas déçu. Ce n’est pas trop chocolaté, ni trop sucré. C’est juste fondant à cœur comme on l’aime.

Côté portefeuille ?

Des formules pour le midi sont proposées à des prix plus que charmants : Entrée + Plat / Plat + Dessert à 18€ ou Entrée + Plat + Dessert à 22€ ! N’hésitez plus, courrez vous-y rendre et amenez-y vos amis, l’empereur, sa femme et le petit prince. 

Le Prince Odéon

6 rue Dupuytren

75006 Paris, France

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 23h

Réservations possibles sur ce lien

0

Poster un commentaire