Desi Road, enfin un resto indien désirable !

Oubliez ce que vous savez sur le resto indien parisien. Oubliez la déco criarde, les coussins en imitation soie, les boiseries en toc, les vieux menus d’une vingtaine de pages, les plats qui ont à peu près tous le même goût, le cocktail à la rose offert à l’arrivée et les beignets trempés dans le sirop en dessert. Une de mes potes avait un jour baptisé ce dessert « couilles de lapin », il m’a longtemps été impossible de franchir les portes d’un resto indien sans un fou-rire.

Mais avant l’assiette, ce qui frappe, c’est la déco. Dans cette rue Dauphine où les adresses de cuisine du monde se suivent et se ressemblent par leur look quelconque, le Desi Road dénote. Une déco hyper soignée, mix de très belles photos exposées dans tout le resto, de meubles chinés et de coussins aux étoffes chatoyantes. Le gérant nous explique que la propriétaire, Stéphanie, est également décoratrice et a choisi chaque élément elle-même, voire dessiné certains.

Bref, avant même de goûter à quoi que ce soit, on a déjà pris nos aises dans ce décor très bohème-chic, on se détend en sirotant une Cobra, une bière indienne. Et là, les entrées arrivent et on commence à se dire que la bonne surprise va peut-être s’arrêter là. On nous présente les pani puri, un des hits de la street food indienne. C’est pas très esthétique, mais ça a le mérite d’être assez sophistiqué : imaginez des petites coques soufflées, remplies à moitié de purée de pommes de terre, auxquelles chacun ajoute de la sauce de tamarin, puis une sauce assez liquide, avant de gober le tout rapidos, histoire de pas s’en mettre partout. Première grosse claque, ce truc éclate en bouche, un mix de textures et d’épices hyper frais, rien que pour ça, on reviendra.Le plat reste sur la même lancée. Si on est un peu back to basics, le thali est idéal. Petit point lexique, le thali c’est ce grand plateau sur lequel sont disposés plein de petits bols, ce qui permet de goûter à tout. Le dahl et les currys sont délicieux, le paneer mariné hyper goûteux. Évidemment pour accompagner tout ça, il y a le traditionnel naan, sauf que chez Desi Road, on ne se contente pas du nature et du fromage, on vous propose une version avec des graines et une version du jour.

Si vous êtes un peu plus aventureux, et là vraiment, je vous le recommande, goûtez à l’assortiment du chef. J’ai eu un coup de cœur pour le palak patta chaat, oui c’est imprononçable, mais c’est une petite tuerie : un millefeuille de feuilles d’épinards en tempura et de pommes de terre épicées, avec du yaourt et des grains de grenade, une vraie découverte.

Côté dessert, c’est aussi une belle surprise, la glace au safran est aussi bonne qu’étonnante et l’infusion maison nous a emmené loin, très loin de la rive gauche parisienne.

Pour ce qui est des prix, la qualité et les produits frais se payent, mais c’est parfois un peu juste en quantité. Le thali est une bonne option : plusieurs petits plats, un naan et un dessert à 28€, le prix est honnête pour le quartier. A la carte, ça grimpe plus vite, surtout si on a envie de tout goûter.

Desi Road

14 rue Dauphine

75006 Paris

01 43 26 44 91

Ouvert du mardi au dimanche

0

1 commentaire

  1. Aurore

    25 décembre 2017 at 11 h 09 min

    Tes photos sont belles ! Il faudrait vraiment que j’y aille avant de partir en Asie !

Poster un commentaire