Un article bien particulier aujourd’hui pour vous avertir… Oui oui oui, la cuisine aussi ça peut être risqué !

En l’occurrence, je souhaite aujourd’hui vous faire partager ma (mauvaise) expérience. La semaine dernière j’ai cuisiné des morilles, je voulais sortir le grand jeu ce midi là et ça s’est révélé un vrai fiasco quelques minutes après ce festin…

Sur le coup, on y voit que du feu, on se régale, les morilles c’est si bon après tout. Mais gare à vous, on ne rigole pas avec leur cuisson !!!

En effet, ces délicieux petits champignons renferment une toxine dangereuse à l’humain s’ils ne sont pas assez cuits.

Complètement ignorante de cette information, je précuits rapidement mes morilles dans l’eau bouillante avant de les ajouter à ma sauce à la crème… Sauf que 3 à 4 minutes n’ont pas suffit ! Une demie heure après le repas, impossible de se concentrer, un mal de ventre à se plier en quatre, j’avale un spasfon qui n’a rien pu y faire et je finis au lit… 1 heure passe, rien n’a changé. Je ne vous fais pas le dessin du reste car on sait tous comment fini une intoxication alimentaire. Voilà donc l’explication :

« La morille ne doit en aucun cas être consommée crue ou insuffisamment cuite. Elle contient en effet de l’hémolysine, une toxine entraînant un syndrome hémolytique et urémique (destruction de globules rouges). Une consommation répétée de champignons frais peut aussi provoquer quelques troubles gastriques. En cas de récolte abondante, il est préférable de faire sécher une partie de cette récolte, d’autant que la dessiccation élimine la toxine contenue dans les champignons frais. »

Donc on retient la leçon : Soit on les cuits bien (minimum 12 minutes j’ai cru comprendre…) soit on les prend séchées (mais tellement dommage en pleine saison!).

Espérons maintenant que l’expérience ne serve pas qu’à moi même ! 😉

0

3 Commentaires

  1. Kokille

    21 mai 2011 at 8 h 48 min

    Merci de partager cette expérience !! Il faut effectivement bien se méfier avec les morilles !! Bonne journée !

  2. "Parrain"

    23 mai 2011 at 11 h 53 min

    Remets-toi rapidemment, c’est le métier qui rentre !!! Un jour la cuisine te perdra !!! 😉

  3. laure

    16 janvier 2012 at 13 h 35 min

    Moi je les faits revenir en avec du beurre et des échalotes puis je les fais bouillir très doucement dans la crème pour qu’ils parfument bien la crème !

Poster un commentaire