Quelle énergie quand j’ouvre la petite porte de l’atelier de cuisine et que je découvre Alba, « Benvenuti ! » s’exclame-t-elle.

18h passée de deux minutes, je découvre la dizaine d’autres élèves déjà installés face au plan de travail, tous vêtus d’un tablier bleu, recettes et stylo en main. Il y a du pain sur la planche ! Tant mieux !

Ce cours je l’attendais depuis longtemps, reçu en cadeau à Noël, j’avais scrupuleusement analysé le programme et sélectionné le thème « Pâques à Naples », il faut dire le menu me vendait du rêve *** 🙂

En entrée : Parmigiana bianca di melenzane (millefeuille d’aubergines « blanc » – sans tomate : chapelure parfumée, mozzarella de bufflonne et ricotta)

En plat : Zuppetta del pescatore (petite soupe du pêcheur : encornets farcis de ricotta, parmigiano & petites tomates)

En dessert : Pastiera napoletana (gâteau traditionnel de Pâques : à la ricotta et à la fleur d’oranger)

Comment résister ? Avec ma copine Audrey qui a reçu le même « bon pour », on a vite tilté sur celui ci !

Avant de commencer chaque recette, Alba fait lire à l’un des élèves la liste des ingrédients et commente les éventuelles particularités des produits. On en apprend des choses d’une vraie italienne !

Saviez vous par exemple que le Parmesan n’est pas fait pour gratiner ? C’est bien meilleur de le saupoudrer à la fin de cuisson pour qu’il préserve toutes ses saveurs… Preuve à l’appui avec la réalisation de l’entrée !

Au cours de la réalisation des recettes, les élèves tournent et participent à tour de rôle. Alba prend soin de montrer et expliquer les techniques et l’élève répète le geste…

Comment ça s’est passé ? Le cours a commencé par la réalisation du dessert, sur une pâte sablée, une farce à la ricotta de printemps (une ricotta très différente de celle que nous trouvons en supermarché, celle ci est plus compacte et se trouve chez le fromager), on y ajoute une pâte à base de blé, des fruits confits, de la fleur d’oranger, de l’extrait de vanille, du sucre,… Un régal !

Ca me faisait d’ailleurs penser à un cheesecake dans le principe, il demande beaucoup de préparation ce qui en fait un gâteau festif, idéal pour Pâques, une vraie tradition à Naples.

Nous passons ensuite à l’entrée, le millefeuille est une vraie tuerie ! Aubergine, mozza, ricotta aux herbes, chapelure parfumée au persil à l’ail et à l’huile d’olive, oeuf battu, filet d’huile d’olive, un peu de parmesan et on recommence le tout une deuxième fois ! On termine ensuite par les aubergines et la chapelure… Les ingrédients sont déjà sur ma liste de courses, c’est sûr je refais ça très très vite ! Alba conseille de doubler les quantités et d’en congeler la moitié, effectivement vu le petit travail que ça représente en amont, en faire un peu plus d’avance est une bonne idée.

Enfin le plat, me voila à l’oeuvre dans la réalisation des encornets farcis à la ricotta et au parmesan. Ils cuisent ensuite sur un bouillon à base de tomates, vin blanc, huile d’olive, oignons, origan et ail… Plein de saveurs du sud se mélange au goût iodé, j’adore ! Cette soupe est servie sur une tranche de pain toastée qui s’imprègne de tous ces goûts… Miam !!

Vous l’aurez compris, le fil conducteur côté ingrédients à été la ricotta, ce fromage relativement léger s’utilise en salé comme en sucré !

Place à la dégustation ensuite, l’équipe (nous sommes 12 en tout), prend soin de dresser chaque assiette de l’entrée puis nous passons à table, Alba nous sert du vin, nous papotons entre élèves, les échanges sont sympas entre ces profils si différents : mères de famille, jeunes actifs, étudiants, lycéens, un vrai melting pot !

La dégustation se poursuit avec le plat puis le dessert, tout était exquis et parfaitement assaisonné !

En somme, vous l’aurez compris, un beau cadeau à offrir ou s’offrir, comptez 90 euros le cours mais j’ai trouvé que ça les valait largement. Enfin un cours où l’on apprend quelque chose…

0

12 Commentaires

  1. Céline

    10 avril 2011 at 17 h 23 min

    Alors pour commencer, il est 18h18 et j’ai déjà faim à la lecture de cet article ! Moi aussi le menu me vend du rêve ! Ensuite, en voyant les photos…ça a l’air délicieux 😉 Je salive… Toute la cuisine que j’aime !
    Et surtout je remarque qu’il y a des bijoux L’Affaire du Collier !!! Boucles d’oreilles et bracelet Antoinette ! C’est top, je suis ravie !!!
    Mais j’ai toujours faim… 🙂

  2. clemence

    10 avril 2011 at 17 h 47 min

    oh la la tout ça a l’air très bon ! super cours en effet !

  3. nenette

    10 avril 2011 at 18 h 52 min

    Ça semble juste délicieux ! ! Bravo pour ton blog 😉

  4. philo

    11 avril 2011 at 8 h 12 min

    J’ai rencontré plusieurs fois Alba, elle est gentille comme tout et sa cuisine est appétissante (manque de sel à mon goût quand même).

  5. Anna

    11 avril 2011 at 11 h 48 min

    Hey super ton cour!
    Moi aussi j’ai envie de faire un cour !!
    Ciao marion

  6. Délectation

    11 avril 2011 at 16 h 05 min

    merci de nous faire partager cette expérience 🙂

  7. Marine

    11 avril 2011 at 17 h 37 min

    Et donc, comme tu t’en doutes, tu m’as donné très faim ! Et très envie d’y courir… J’avais fait Evènements Culinaires de mon côté, raconté aussi sur le blog, c’était vraiment chouette et j’attends avec impatience de tenter à nouveau l’expérience !

  8. christell

    11 avril 2011 at 21 h 24 min

    une très belle expérience que tu as eue, Alba Pezone est vraiment talentueuse, le plat me donne l’eau à la bouche…

  9. Anne

    6 mai 2011 at 18 h 03 min

    Aujourd’hui j’ai reçu le dernier elle cuisine et j’ai tilté sur les aubergines en millefeuille
    Et tout en cuisinant je me disais que j’avais déjà vu cela quelque part!cela ne pouvait être que sur ton blog que je visite régulièrement
    C’est vrai c’est un investissement en temps!
    Nous gôuterons tout ça demain comme le préconise alba et nous ferons l’impasse sur le nombre de calories au 100g
    Mais vu le nombre de hum!!!!! Ça sent bon ici!!!!!je pense que cela sera un succès
    Gros bisou bon week end
    Anne

    1. Marion

      6 mai 2011 at 18 h 10 min

      Tu as raison!! C’est si bon!! Le « Elle à table » vient d’arriver ici aussi 🙂
      Pour te rassurer sur la richesse du plat, dis toi que nous c’était en entrée la part! Puis la soupe plus la tarte, mais siiiiii bon 🙂 Gourmande attitude!

  10. Mély du Chaudron Pastel

    24 juin 2011 at 20 h 05 min

    Concernant les resto, j’ai un (gros) faible pour 2 types : les crèperies bretonnes (les vraies de vraies), et les… italiens.
    Haaaa. Il y a un monde entier… que dis-je : un univers entier entre la mozza acheté chez Auchan & une vraie mozza di buffalone !

    Et, concernant la ricotta : j’ai découvert il y a quelques mois une ricotta plus compacte (moins crémeuse) à la coupe, dans un salon bio.
    Le goût & la texture n’avait rien à avoir avec celle que l’on trouve en pot au supermarché.
    Je suppose qu’il doit s’agir de la même que tu as pu déguster ? 🙂

    C’est un chouette cadeau en tout cas que tu as eu là 🙂

  11. Naples, Pompeï et Capri, premiers pas en Campanie... | Recettes de Cuisine de Marion Flipo

    22 mai 2015 at 7 h 00 min

    […] comme la tartelette napolitaine qui m’a rappelé ma rencontre avec Alba Pezone il y a bien des années ! A faire absolument […]

Poster un commentaire