Un tour du monde à bord du Spoon, fraiche adresse signée Ducasse !

Mexique, Chine, Indonésie, Thaïlande, USA, Brésil et même Haïti, chez Spoon le voyage est de mise.

Voilà le genre d’adresse qui, je dois l’avouer, aurait tendance à me faire peur ! Ce dernier concept signé Alain Ducasse, nous fait faire le tour de la planète le temps d’un dîner. Un chef si renommé en tête de peloton mérite bien que l’on aille voir cela de plus près.

 

Et c’est en plein coeur du Palais Brongniart que l’on décolle !

A peine entrée dans ce lieu majestueux, je suis scotchée par sa taille, sa déco chaleureuse, ses cuisines ouvertes, son grand bar central, l’agencement de sa salle permettant aussi bien de venir en groupe que de garantir une atmosphère intimiste. J’adopte.

Ce soir là, mon père est à Paris et c’est avec excitation que l’on se retrouve pour papoter père & fille. Et il faut dire qu’en tant qu’amoureux du voyage, le menu nous parle…

Ravioles aux crevettes servies dans leur panier bamboo, Shrimpcake et bonite ou encore ceviche de dorade au lait de coco, la première partie du vol nous emmène loin. Tout est simplement parfait. Plein de goût, de textures, de couleurs.

Pour la suite, alors que j’opte pour le cabillaud au lait de coco, chutney de mangue, ce sont les ribs aux cacahuètes qui nous comblent. Je suis en Asie alors qu’il est au Texas. Les cuissons sont une fois encore parfaitement justes. Le cabillaud est translucide à cœur, sa crème coco « nappante » l’accompagne d’une parfaite gourmandise tout comme cette sauce mangue légère et fruitée. En guise d’accompagnement, le traditionnel riz est proposé pour chaque assiette. On pousse un peu plus loin avec les aubergines épicées qui nous RAVISSENT. Tendres à souhait, relevées sans trop l’être, j’aurais finalement pu faire de la portion mon dîner. C’est top.

Et alors là, accrochez vous, alors que l’on a déjà très bien mangé, c’est surprise au dessert.

On ne choisira pas. Et il faut dire que mon copain pâtissier du groupe Willy Meunier est dans le coup. Voici venu l’intégralité de la carte des desserts… Bounty glacé, figues rôties, pastilla revisitée, cheesecake, mojito revisité ou encore assiette autour du chocolat, on est au paradis. C’est même tenter le diable !

Alors bien sûr, parlons de nos coups de cœur : Le cheesecake, légèrement citronné, à la base croquante, et pire encore accompagné de glace au fromage blanc, autant vous dire que ce petit là passe tout seul. Quant à la pastilla, elle restera mon apothéose finale tant je l’ai adorée. C’est crémeux et aérien par sa mousse fleur d’oranger, croustillant de sa tuile et sablé par son crumble, je suis totalement sous le charme.

Whaou quel trip ! Merci pour ce bel hommage aux cuisines du monde, Spoon est décidément LE lieu qui dépayse depuis Paris.

On m’a parlé d’un brunch… je dis ça, je dis rien. Je lis encore des paillettes dans les yeux de mes copains gourmands l’ayant testé; à faire au plus vite pour goûter à tout, tant la formule fait honneur à la carte de semaine. GO GO GO.

Spoon

Palais Brongniart

28 place de la bourse

75002 Paris

01 83 92 20 30

Ouvert tous les jours midi et soir

Edit du 1 mai 2019 : Un nouveau virage pour Spoon qui traverse la route de la soie !

Oubliez le tour du monde à tout va, le chef récemment arrivé surfe désormais sur la route de la soie… Iran, Chine, Inde, Cambodge ou encore Vietnam, les inspirations sont multiples.

Voilà des mois que je ne me suis pas attablée ici et je dois dire que ce changement d’identité a tout son sens. Un chef asiatique aux manettes et une cuisine qui lui ressemble, il me le dit lui même « on a sorti ce plat de mes inspirations et en cuisine avec l’équipe on a composé, un midi même avec le repas du personnel l’un d’entre nous a fait les typiques beignets de chez lui indiens à base d’épinards et d’épices, et on les a mis dans un plat improvisé, c’est une de mes assiettes préférées ». Eh bien tu as tout dit mon ami, ce sera cela pour moi !

Mais pour commencer voila le poulpe à la betterave, grenade et noix et le velouté d’asperges, cumin et halloumi. Deux belles entrées en matière. Le velouté est léger, l’halloumi le rend gourmand et lui donne une consistance intéressante tout comme le petit écrasé d’asperges en base. Le poulpe est un peu cuit mais son côté acidulé et sucré apporté par les fruits nous font saliver.

Place aux plats : la spécialité du restaurant est maintenant le Biryani Jodhpur, un riz basmati long aux épices comme en Inde sur lequel est disposé une belle pièce de boeuf confite au safran. C’est délicieux, on retrouve même la vaisselle typique de là bas.

Arrive mon assiette Petits Pois Kashmir et c’est un bonheur. Le ragout de petits pois au lait de coco est surplombé de deux délicieux beignets épinards…. je comprends mieux ! C’est tout simplement fou. Les textures et les saveurs sont bien là !

Petite douceur pour finir avec la pastilla de fruits secs, légère et parfumée… La pâtissière Caroline Lecomte est pleine de talents.

0

Poster un commentaire