UMAWAY of life, pour un déjeuner entre Pérou et Japon

Quand j’entends Uma, je pense féminin et je pense singulier… mes souvenirs de portugais sans doute. Et pourtant Uma c’est une cuisine aux influences duales, à la fois péruviennes et nippones. Un très beau mélange qui nous transporte le temps d’un repas

Sobriété et élégance japonaises

Pour cadre de ce voyage, Uma propose un cocon moderne et cosy. L’espace est dessiné autour de l’imposant bar rectangulaire en béton ciré qui trône au milieu de la salle. Les lumières sont tamisées pour une ambiance intimiste et feutrée, même à l’heure du déjeuner. Quelques masques stylisés évoquent les racines péruviennes de la cuisine mais rien d’autre dans la déco ne viendra détourner votre œil du spectacle coloré qui se joue dans votre assiette…

Une explosion de couleurs

A l’heure du déjeuner, Uma devient UMAWay of life et propose des formules sur place ou à emporter centrées sur une offre de bowls, de tacos et de ceviches.

Nous nous laissons tenter par le voyage proposé par le Peruvian bowl. Quinoa, daurade marinée au lime Lucuma et choclo… c’est visuellement magnifique. Le mix de couleurs met l’eau à la bouche et les nombreux petits légumes et accompagnements s’ajoutant aux ingrédients principaux intriguent car nous ne les reconnaissons pas tous au premier coup d’œil. Mais pas de panique car, si le serveur ne nous a pas spontanément indiqué qui est quoi, il revient sans problème nous éclairer.

Notre curiosité satisfaite, nous passons à la dégustation. Tel que nos yeux nous le laissaient deviner, l’ensemble est frais en bouche et très bon. Nous aurions juste aimé un peu plus de daurade.

Le deuxième stop de notre voyage est pour le ceviche de saumon au curry noir… un délice ! Le lait de tigre qui accompagne est parfaitement équilibré entre douceur et acidité. C’est à nouveau joliment dressé, très frais et ça se mange sans faim.

Coup de cœur pour les gyozas

Parmi les 4 formules déjeuner proposées, deux donnent accès à une entrée et les deux autres à un dessert. Avouons-le, notre préférence va aux gyozas. Car ce ne sont pas n’importe quels gyozas, mais des gyozas de canard laqué ! Moelleux et pas gras, ils sont accompagnés d’une délicieuse émulsion à la citronnelle et saupoudrés de panko, la fameuse chapelure japonaise.

Une vaisselle qui met en valeur les ingrédients et leurs couleurs

Les desserts, comme le reste des plats, sont très joliment présentés dans une belle vaisselle. L’alfajor est revisité avec une crème au sésame noir et une crème anglaise mentholée qui viennent s’ajouter à l’ingrédient phare, le dulce de leche. Cela donne un dessert agréablement peu sucré, intéressant et bien plus léger que la version traditionnelle.

La belle tarte au citron yuzu et saké est bonne mais gagnerait, à notre avis, à être plus gourmande en crème citron et moins en chantilly. N’hésitez tout de même pas à vous laisser tenter car la crème citron est délicatement acidulée.

A l’arrivée de ce voyage, nos papilles se sont régalées et ont découvert de nouvelles saveurs et de nouveaux ingrédients. Il vous en coûtera entre 19€ et 22€ selon les formules, un prix raisonnable pour le quartier et la créativité proposée dans l’assiette. Les petits appétits se satisferont des formules centrées sur les ceviches quand les grands iront plutôt vers celles avec les bowls. Dans tous les cas, le voyage vaut la peine ! 

UMAWAY of life

7 rue du 29 juillet

75001 Paris

01 40 15 08 15

Du Lundi au Samedi de 12h00 à 14h30 puis de 19h30 à 22h30

0

Poster un commentaire