L’Edern et son « B.B.B. »

« Bien manger, Bien servi, Bonne ambiance. »

Tel est le crédo de Jean-Edern Hurstel, jeune chef avenant et souriant, passé par les cuisines de grands chefs et derrière les caméras de Top Chef. Et la promesse est bien tenue : le service est aux petits soins, les lumières tamisées et les platines – qui diffusaient ce soir-là une musique lounge – annoncent des soirées festives (en effet, tous les jeudis, vendredis et samedis soirs, on dîne en musique sous l’œil amusé du DJ du soir). Pour ce qui est du « bien manger », on a hâte de débuter les festivités !

Plaisirs fins dès le début.

Le chef met la barre très haute : les tartes fines de thon au tarama truffé sont un délice. Ça croustille, c’est crémeux et qu’est-ce c’est savoureux ! Les Bao Bun d’effiloché de bœuf Black Angus parsemés d’oignons frits fondent sous la dent. La pizzetta à la truffe, parmesan et mizuna (= une petite plante asiatique qui rappelle la chicorée ou le pissenlit) est un régal : la pâte est croquante et la bouchée subtile. On en reprendrait bien une part…

Les grands classiques pas si classiques.

Le cheeseburger EDERN est servi dans son plus simple appareil, dégoulinant à souhait. La viande est ultra tendre, le pain est moelleux, juste toasté, et la sauce mousseuse – qu’on aurait aimée un poil plus « cheesy » – honorent ce plat signature. Le coup de cœur du soir revient cependant aux linguines à la truffe. Une tuerie ! J’en salive rien qu’en y repensant. Du beurre, des produits de qualité et une justesse des goûts ! Rien de plus.

Cigare et Bourbon pour finir.

Pour terminer ce dîner en beauté, rien de tel qu’un bon cigare… au chocolat 70% givré au grué de cacao et sorbet chocolat. Une assiette tout en chocolat et gourmandise : crème onctueuse, coque craquante et sorbet frais. À ses côtés, la tarte aux pommes n’est pas en reste, elle fait le spectacle et on est conquis ! Un coulis de caramel est versé par le serveur sur la glace à la vanille, les pommes caramélisées et la pâte supra fine. Une cuillerée de bonheur !

Pour prolonger le repas et le plaisir, on aurait aussi pu aller fumer un vrai cigare au Cigare Lounge au sous-sol, où règne une ambiance speakeasy à la new-yorkaise.

Côté portefeuille ?

Les entrées à partager (ou non) sont en moyenne à 11€ et il y a du choix ! Le cheeseburger est à 26€ et les liguine prestige à la truffe 45€. Les desserts sont à 12€. Si vous souhaitez faire plaisir à votre palais et vos oreilles, n’hésitez plus, venez Ederner !

Edern

6, rue Arsène Houssaye 75008 Paris

Déjeuner du mardi au vendredi de 12h à 14h30.
Dîner du mardi au samedi de 19h30 à 23h30.

Réservations à l’adresse suivante : reservation@edern-restaurant.com

0

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.