L’Alivi, la vie corse dans l’assiette.

Quelques oliviers et l’accent chantant.

Il fait froid dehors ; mais chaud à l’intérieur de L’Alivi : des murs de pierre, une décoration authentique, des serveurs avec le sourire et l’accent qui chante et une carte qui donne faim. L’Alivi – « Les Oliviers » en français – tenu depuis 23 ans par la famille Cacciari, est niché en plein cœur du Marais, rue du roi de Sicile. Ça sent déjà un peu la Méditerranée.  On est venus pour manger corse et on va être servis, nous prévient-on !

E nostre entrate.

En accompagnement de nos verres de muscat et de kir à la figue, on nous sert une belle tranche de Terrine de Sanglier à la Myrte (petit arbuste très populaire en Corse dont les feuilles ont un parfum proche du romarin et les baies du genièvre). La terrine est délicieuse, non grasse et poivrée à souhait, et elle se marie très bien avec sa salade de figues confites. Romain, le serveur nous conseille également les Lentilles au Figatellu et il a bien raison, c’est une tuerie ! C’est un petit salé version Corsica : la saucisse traditionnelle est remplacée par du figatellu, une saucisse principalement cuisinée à base de foie de cochon noir. Sur le papier c’est curieux mais sur la langue qu’est-ce que c’est bon !

I nostri piatti : la Tagliata.

Tous les plats proposés sur la carte sont des plats familiaux, généreux et typiques de l’Île de Beauté. Nous optons pour la Tagliata de Bœuf et les Cannelloni au Brocciu, et nous ne sommes pas déçus du voyage ! Le cœur de rumsteak est cuit sur une plancha très chaude, ce qui rend la viande croustillante à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Le tout est coupé en fines tranches et servi avec une salade de roquette, des pommes de terre bien dorées et de la tomme râpée. Un régal !

Les Cannelloni ou la Méditerranée dans l’assiette.

Ils sont servis dans un plat en fonte brûlant avec une salade de roquette et de tomates séchées. Les cannellonis sont garnis de blettes, de sauce tomate légèrement sucrée et de brocciu, un fromage corse fait à partir du petit lait, léger, presque mousseux. C’est délicieux et très copieux ! On en redemanderait presque mais on garde une petite place pour le dessert.

Le brocciu est partout.

Sur la carte des entrées, des plats et des desserts. Et surtout dans le fiadone, un gâteau typique de l’île, préparé à base de brocciu donc, d’œufs, de sucre et de citron. L’apparence est celle d’un flan mais la texture ressemble plutôt à celle d’une omelette. C’est léger, crémeux et justement citronné, un plaisir. On s’est également laissé tenter par un moelleux à la châtaigne servi avec une crème de nuciola fondue, de la pâte à tartiner aux noisettes corses. Sans regret aucun !

L’addition per piacè.

Un menu Entrée + Plat ou Plat + Dessert à 16€ le midi et 25€ le soir est proposé. Le menu complet lui est à 31€. Si vous choisissez votre menu à la carte, les entrées valent en moyenne 11€, les plats 20€ et les desserts 9€. Une belle découverte gourmande de qualité !

L’Alivi

27 rue du roi de Sicile 75004 Paris

Ouvert tous les jours pour le déjeuner (de 12h à 14h30) et le dîner (de 19h à 23h)

Pour réserver, c’est ici ou par téléphone au 01 48 87 90 20.

0

Poster un commentaire