Restaurant Paris : la 7ème côte, carrefour des meilleures races à viandes…

FG

Je vous parlais l’année dernière du restaurant/steak house Bang près du canal St Martin et du délicieux dîner que j’avais dégusté… Et bien en voilà un qui n’est pas passé inaperçu, alors que l’adresse affichait complet bien souvent, le petit deuxième était en gestation !

Quelques mois d’organisation plus tard, voici venu « La 7ème côte » qui, un peu sous le même concept, propose viandes françaises et d’ailleurs, régalant les carnivores rue des martyrs…

La carte propose une jolie sélection de nos régions : blonde d’Aquitaine, limousine, Charolaise ou encore bœuf de Salers. Des morceaux comme le filet, entrecôte, le faux filet, l’araignée ou la poire rendent l’éventail encore plus large !
Envie d’exotisme ? Le bœuf Wagyu, Angus, Simmental et même des pièces plus rares comme du kangourou, du zèbre, du bison ou de la côte de cochon sont proposées.
Une fois la sélection faite, choisissez votre accompagnement parmi les suggestions de saison.

Entrons dans le vif du sujet avec une entrée carnée : le bœuf Wagyu, algues wakame et bouillon ponzu. Une superbe assiette respectant à merveille le persillage impressionnant de la viande, à peine snackée pour conserver son gras naturel, elle est proposée façon sashimi juste tiède à cœur, le palais l’accueille tel un bijou, on laisse fondre chaque bouchée, le bouillon apportant la pointe de sel et d’iode idéale pour la savourer.

wagyu
En face, la terrine de foie gras, gelée de Sauternes aux épices est délicieuse elle aussi, parfaitement assaisonnée, sans être trop grasse en bouche, une réussite !

Place aux plats, après cette assiette de bœuf, j’opte pour les gambas black Tiger, une suggestion toujours à la carte pour équilibrer les envies marines. Voilà qui tombe bien, j’ai beaucoup hésité avec le kangourou mais pour avoir goûté des crevettes Black Tiger avant, je ne résiste pas, elles sont simplement snackées à la plancha, respectant ainsi le produit sans une cuisson trop agressive.

gambas
Le zèbre est quand à lui la découverte de la soirée ! Une viande tendre, au goût prononcé. La cuisson réclamée saignante est légèrement trop tirée à nos yeux mais arrivés bien à cœur, on la déguste bien fondante.

zebre
En accompagnement nous optons pour le trio de carottes, les pommes grenailles et la purée de panais à l’huile de noisette.
accompagnements

Tout cela accompagné d’un petit verre de Brouilly, au top comme adresse pour une soirée d’épicuriens !

Le rapport qualité/prix, comme chez Bang, est bon, compter 27€ pour l’entrée + le plat ou le plat + le dessert, 32€ pour le grand jeu. Notez que le dimanche c’est jour de brunch avec une formule spéciale, moins carnacienne certes mais complète à 27€.

La 7ème côte
28 Rue des martyrs
75009 Paris
0145261184
Fermé dimanche soir et lundi toute la journée

 

0

Poster un commentaire