Voyage : Madagascar, premiers pas sur « L’île continent » de Antananarivo à Nosy Bé…

Nouvelle page voyage c’est reparti, ceux qui suivent mon compte Instagram de près ou de loin connaîtront déjà le sujet : Madagascar ! Deux semaines à vagabonder dans la brousse et dans les îles du nord à la découverte de ce pays si diversifié en tout et à la culture riche de traditions.

Charlotte, amie d’origine malgache m’accompagne dans ce périple, les bons plans de chez elle, ça la connaît ! Pour ligne directrice : profiter un max, ne rien regretter et y aller à fond ! Des vacances à l’autre bout de la terre c’est pas tous les mois… L’agence « Évasion Sans Frontière » aura été un excellent choix pour construire notre itinéraire et je dois avouer que deux nanas dans la nature malgache, on improvise moyen…

palais-de-la-reine-1Arrivées à Antananarivo capitale du pays; nous y faisons un saut rapide. Ici l’insécurité est assez forte, surtout le soir. On y visite le palais de la reine, découvrons l’artisanat local, restons surprises par les marchés à tous les coins de rues, la pauvreté et l’état de la ville tristement entretenue… Bien que nous n’y restions que très peu de temps, nous sommes immédiatement dépaysées.palais-de-la-reine-2

madagascar-vue-palais-de-la-reine

terrasse-buco-tananarive

terrasse-tananarivePremier objectif (et pas des moindres…) : rejoindre Nosy Bé. Et qu’est ce qu’on a pas voulu là ! Peu d’avions ou plus de place, je crois que l’on ne saura jamais… Quoiqu’il en soit nous sommes attendues dans 24 heures pour le bleu des îles malgaches… L’agence aura étudié les solutions sans trouver vraiment mieux que nous proposer le plan des locaux : le taxi brousse.
Taxi ? Ok ça sonne pas trop mal dans la tête de parisiennes. Allons voir de plus près, de toute façons pas le choix !

madagascar-taxi-brousseAccrochez vous ! On traverse la capitale, finissons dans un embouteillage interminable pour rejoindre un micro espace entre deux échoppes d’un marché bondé et voyons des mini bus en piteux état garés les uns à côté des autres… Euh.. Vraiment pour nous ça ? Il n’y a pas un blanc tiens… Pourquoi il cherche à me vendre des oreillers lui ?… Si si si, c’est bien réel ma petite dame !
1100 kilomètres à traverser le pays, dans un de ces mini bus faits pour 16 personnes qui en dénombrera finalement 25, tous serrés comme des sardines avec les enfants à tout va sur les jambes de leurs parents, des sièges cassés qui permettent de tourner sur eux même et faire circuler les rangs et surtout un CHARGEMENT de je ne sais combien de tonnes sur le toit.
Véridique on l’aura fait… TOUT ça pendant une loooongue après midi, une nuit et une interminable matinée à rouler….rouler…rouler… À N’EN PLUS FINIR pendant 22 heures montre en mains. On crève de chaud, puis de froid dans les courants d’air qui maintiennent les chauffeurs éveillés (bon ok dans ce cas on laisse toutes les fenêtres ouvertes même si ça nous défonce les oreilles…) traversons les villages, mangeons dans les bouibouis, buvons le minimum pour limiter les envies de toilettes ou adoptons carrément le pipi nature souvent bien mieux !madagascar-diner-taxi-brousse
Gardons le moral, voyons-le comme l’expérience des locaux et fermons les yeux ! Le coucher de soleil à travers la savane reste dingue, la musique du chauffeur, même grésillante, est pleine de gaieté, et nos haltes dans les villages à la rencontre des locaux sont des moments uniques, toujours souriants et accueillants c’est une leçon de vie. On finit par oublier et on arrive…en vie, amen.madagascar-arret-taxi-brousseEn racontant notre périple à quiconque rencontré par la suite, les visages restaient bouche bée, à peine on nous croirait…

Bref, maintenant que nous sommes là profitons-en ! On cale le retour en avion illico presto avec Air Madagascar et on dort sereines. Une fois ok, mais pas deux !

Ici, deux hôtels nous accueilleront à tour de rôle « Arc en Ciel » puis « Vanilla Hôtel », deux bons plans pour voyager à prix raisonnable dans des conditions au top : piscine à débordement sur la mer, petit dej et dîner délicieux en demi-pension, nous avons même eux la chance d’être à chaque fois surclassées pour de grandes chambres avec vue sur la mer. À choisir, on garderait le plan Vanilla Hôtel, certes plus grand, mais au meilleur service tout de même.arc-en-ciel-hotel

vanilla-hotelUn peu de farniente mais aussi des excursions sont au programme ! A nous les îles de Nosy Komba et de Nosy Tani Kely.
Nous partons tôt de l’hôtel, grimpons dans le bateau et traversons l’océan indien pour découvrir la première, une merveille ! Lémuriens, tortues terrestres et marines, boas et même caméléons, le parc est préservé, certes très couru de touristes mais sans aucun doute un stop à ne pas manquer dans la région. Les lémuriens sont apprivoisés, mangent de la banane dans nos mains et vous montent même sur la tête !ile-nosyblemuriens-mada

eating-lemurien

cameleon-madaLe village d’accueil est top pour une mission shopping artisanal puis c’est reparti pour un nouveau tour de bateau, on retrouve l’île de Nosy Tani Kely réputée pour la plongée équipée de palmes, masque et tuba dans sa réserve naturelle. Nous partageons un pique-nique de luxe préparé par les femmes du village : crevettes et poisson grillé, crabe, riz coco, salade de pommes de terre, brochettes de zébu, un pur bonheur devant cette vue imprenable…bateau-excursionOn ne s’occupe de rien, toute l’excursion est gérée par l’agence et c’est, semble-t-il, souvent proposé dans les hôtels de Nosy Bé. De passage dans la région renseignez vous !

Alors ok Nosy Bé c’est déjà SUPER. Sécurité assurée partout, petits villages de pêcheurs sur les bords de route charmants, du soleil, la mer et des couchers de soleil comme jamais je ne les avais vus… Qui plus est les hôtels restent abordables pour des vacances/farniente ou des envies d’excursions, un spot à ne pas louper si vous choisissez de découvrir le nord du pays.

MAIS allons plus loin… Et si un ami ne m’avait pas passé le mot comme un secret je n’aurais jamais soupçonné la suite… Si vous souhaitez la jouer luxe suprême, épater votre chérie en voyage de noces et vivre la magie du paradis sur terre, je partage avec vous dans mon prochain épisode : Tsarabanjina. Un mot magique telle une clé à déclencher rêve, mirage, halte hors du temps vers le bonheur à l’état pur…14033024_609735942565800_1768110880_n

0

2 Commentaires

  1. Plombier paris 15

    2 novembre 2016 at 10 h 37 min

    Madagascar c’est un pays particulier par sa richesse culinaire et ses plages paradisiaque .
    Merci de nous faire voyager à travers votre blog .

Poster un commentaire