Frites de polenta au thym et sauce douce aux tomates confites

Une idée originale et régressive pour faire craquer les amis et la famille lors de votre prochain apéro ? Voici les amis ! On se prépare une polenta bien faite, agrémentée de parmesan râpé, on laisse refroidir et on se taille des frites !

Croustillantes et moelleuses à cœur, c’est un bonheur. Mieux encore, la sauce maison ! Alors ok, les flemmards pourront opter pour un pesto rojo par exemple, mais il n’y aura rien de meilleur que des tomates confites maison, bien assaisonnées, mixées avec amour et agrémentées d’une bonne huile d’olive.

SUCCÈS UNANIME assuré. Je le jure.

CC Mélanie Denizot

Ingrédients :

  • 100 g de polenta
  • 20 cl de lait entier
  • 20 cl d’eau
  • 100 g de parmesan râpé
  • 7 g de sel fin
  • Poivre 5 baies
  • Thym frais
  • Fleur de sel

Porter le lait + l’eau + le sel fin + un peu de poivre et du thym frais émietté dans une casserole.

En pluie ajouter la polenta et fouetter sans arrêt. Ajouter le parmesan.

Une fois la polenta bien épaissie débarrasser dans un plat à bords hauts (ou encore mieux, un cadre de pâtisserie à entremets rectangulaire ou carré), laisser refroidir complétement.

Tailler en frites puis frire. Débarrasser et assaisonner de thym, fleur de sel et poivre 5 baies.

Pour la sauce :

  • 12 tomates
  • Sucre poudre
  • Thym frais
  • Sel fin, poivre 5 baies, huile d’olive

Monder les tomates, les épépiner. Étaler les pétales sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.

Arroser d’huile d’olive généreusement, saupoudrer de sucre, thym frais, sel et poivre du moulin. Cuire à 140°C 1h à 1h30. Les pétales doivent être dorés sur les bords et confits dans l’ensemble.

Laisser refroidir et mixer finement avec un filet d’huile d’olive. Rectifier l’assaisonnement en sel si besoin.

 

 

 

0

1 commentaire

  1. Aurore

    25 septembre 2017 at 13 h 28 min

    Alors moi je n’ai jamais réussi à avoir une polenta refroidie qui se tienne, c’est toujours trop liquide.
    Ta recette me donne envie de retenter le coup !

Poster un commentaire