Restaurant Paris : Les diables au thym, en voilà un qui a tout compris.

Quel parfait sentiment nous baigne en sortant de ce restaurant. C’est bien simple, ce diner a été un sans faute sur toute la ligne… Une adresse du IXème qui entre donc dans mes favoris.

Pas de doute, le chef des diables au thym est un passionné, il aime les produits frais, de saison et construit sa carte avec intelligence pour proposer un choix de plats en accord avec le marché. En plus, il a le souci du client et de son portefeuille en proposant un menu du midi à 24 euros et le soir un menu à 30 euros (entrée/plat/dessert), que demander de plus ?

Ah oui la déco ! Et bien, elle aussi me plaisait bien, le resto a été entièrement redécoré cet été : c’est classe, les tables sont nappées de blanc, les lampes originales (il adore même les créer lui même !), la peinture parfaite, les cadres d’un petit artiste qu’il soutient. On s’y sent donc bien, prêts à se faire plaisir sans se ruiner. Merci à lui !

Nous optons donc pour le menu à 30 euros, mais l’option carte est également possible. Cependant, je trouve toujours très intéressant de choisir le menu dans ce type de restaurant pour tester le rapport qualité/prix.

k

Je ne peux commencer sans vous parler du pain. Mon Dieu, ce boulanger là a de l’or dans les doigts ! Une délicieuse baguette traditionnelle nous est servie avec un beurre fermier salé à se damner, voilà de quoi ouvrir l’appétit ! Le pain craque sous la dent, la mie n’est pas trop présente mais assez pour nous satisfaire. D’où vient ce boulanger ??? Il me faut son nom moi qui suis du quartier maintenant ! Malheureusement pour nous, c’est un petit artisan qui produit uniquement pour certains restaurants, pas de vente directe au particulier donc. Dommage…

k

Côté plat, début septembre c’est encore la saison des courgettes et des légumes d’été. Nous optons en entrée pour la courgette farcie au chèvre frais accompagnée de tapenade maison et les poivrons marinés au thym, quenelle de brandade de poisson.
Deux belles entrées, parfaitement assaisonnées, des légumes plein de goût, nous nous sommes régalés, vivement la suite !

k

k

Arrivent alors les plats : Filet de maquereau au Bayaldi (courgettes et aubergine confites) et le filet de maigre sur une ratatouille à la fleur de thym. Mention spéciale pour le maquereau, topissime ! En plus c’est un beau poisson à défendre et à remettre au goût du jour, celui ci n’est pas menacé et bon marché !

k

Place au dessert maintenant, nous choisissons le bavarois de fruits rouges… Un délicieux dôme crémeux qui renferme des fruits rouges frais, le tout accompagné d’un coulis de pistache, une association bien connue qui me plaira toujours !

Vous l’aurez compris, j’ai été séduite par ce restaurant parisien dans lequel je reviendrai très vite !

Les Diables au thym

35 rue bergère

75009 Paris

01 47 70 77 09

0

3 Commentaires

  1. leroy sylvie

    13 octobre 2011 at 13 h 35 min

    Mais ça m’a l’air mortel……je sens que je vais concocter un petit week end avec antoine pour tester tout ce que tu ns proposes sur Paris

  2. Solenne

    13 octobre 2011 at 15 h 10 min

    ça a l’air très sympa! Prochain dîner de chefs restos? Bisous 🙂

Poster un commentaire