Strasbourg, à la découverte de la capitale alsacienne…

En plus de m’avoir lancé un challenge culinaire, ce concours m’a permis de partir à la découverte de Strasbourg, ville féérique et particulièrement enchanteresse en cette période de l’Avent.

Ici, les marchés de Noël sont partout, chaque petite place rassemble des chalets décorés de guirlandes en tout genre. Le sapin de la place Kleber en plein centre ville expose l’un des plus grands sapins des villes françaises, de jour comme de nuit, on reste émerveillés devant sa majesté !

Les alsaciens sont quant à eux sympathiques, la lutte contre le froid hivernal se fait dans la convivialité, on se régale de vin chaud et de bretzels encore chauds, l’odeur des épices de Noël embaument la ville et le son de cloches de la cathédrale rythme la journée… Retour en images sur une ville qui m’a séduite.

 

 

Je ne peux finir cet article sans vous parler d’une spécialité qui ne pouvait m’échapper : la tarte au fromage blanc. A chaque passage devant l’une des vitrines des pâtisseries de la ville, ce haut gâteau attirait mon attention, impossible de ne pas le zieuter sur les gourmands étalages. Celui là semblait bien plus léger que le cheesecake à la mode newyorkaise dont je raffole déjà ! Après consultation de sources sûres je me retrouve chez Naegel meilleur traiteur/pâtissier de la ville, j’entre les yeux écarquillés face à toutes ces créations…

Bien sûr craquage obligé pour cette tarte, la part parait interminable, je n’en laisse pourtant pas une miette… Sa texture spongieuse fond dans la bouche, légèrement citronnée et pas trop sucrée, je me régale de chaque bouchée !

Naegel

9 rue des Orfèvres

67000 Strasbourg

Je ne peux que vous conseiller d’aller également déjeuner chez mon copain Yohann, qui avait organisé le fameux concours. Chez lui c’est du frais, des légumes cuisinés avec plein d’amour, vous vous régalerez de plats salés et bien sûr de chocolat à tout va ! Si vous y passez en début d’année, essayez donc mon couscous de légumes oubliés, plat qui m’a fait remporter le concours qu’il proposera en suggestion jusque fin janvier !

 

Bistrot et chocolat

8 rue de la râpe

67000 Strasbourg

 

Par contre, vous ne me reconnaîtrez peut être pas ici, ce n’est pas mon genre de dénigrer des adresses. Cependant, j’ai toujours joué la carte de l’honnêteté avec vous et je pense que c’est aussi mon rôle ici. Pour mon dernier déjeuner je me faisais une joie d’aller à « la corde à linge », bistrot à la déco sympa et aux plats typiquement alsaciens…

Quelques heures après la dégustation de spaetzle aux champignons (pâtes alsaciennes), c’est une intoxication alimentaire qui me gagne… Pliée en 4 pendant 48 heures et au fond du lit, je vous mets en garde, passez votre chemin, cette ville regorge d’endroits bien moins risqués.

0

3 Commentaires

  1. LadyMilonguera@Un siphon fon fon...

    14 décembre 2012 at 13 h 45 min

    Je rêve de découvrir le marché de Noël de Strasbourg…

  2. varlet christiane

    14 décembre 2012 at 20 h 17 min

    bravo et merci pour cet interressant reportage culinaire . bonne chance pour la suite .bizzzz!

  3. Bagelstein, la nouvelle référence du bagel... | Le Blog Cuisine de Marion Flipo

    7 avril 2013 at 0 h 04 min

    […] vous qu’en Novembre dernier, alors que j’étais à Strasbourg pour le concours de cuisine, je découvre en discutant que cette ville est très souvent pilote de nouveaux concepts. La […]

Poster un commentaire