Nouilles chinoises sautées au poulet pour le Nouvel An chinois

Nǐ hǎo !

Dans quelques jours nos chers amis chinois s’apprêtent à célébrer la nouvelle année ! La date, qui oscille généralement entre fin janvier et fin février, correspond au premier jour du calendrier chinois mais aussi à la fête du printemps qui s’achèvera quinze jours plus tard avec la fête des lanternes… J’en sais des trucs hein ?! C’est pas faute d’avoir vécu en Chine pendant mes études, un pays tellement différent du notre que je ne peux que vous souhaitez de vivre l’expérience !

Les chinois sont Trèsssssss Trèèèèèèèès TREEEEES superstitieux, cette date correspond aussi au jour d’une nouvelle lune… Ce sera alors l’occasion de se débarrasser des mauvaises influences de l’an passé et se préparer pour le meilleur à venir.

Également important à noter que chaque année correspond à un signe du zodiac, on attribuera alors un animal à l’année (rat, bœuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien, cochon) ainsi qu’un élément (métal, feu, bois, eau, terre).

Cette année c’est le Coq qui sera à l’honneur, je vous aurais bien fait une recette à base de la bête mais ayant peur que l’année prochaine vous me réclamiez une recette à base de chien, je préfère rester dans mes cordes, et je m’en approcherai fortement en parlant poulet.

Bref assez discuté, laissez moi vous parler d’un petit projet qui me tient à cœur en parallèle à tout cela, mon rôle d’ambassadrice pour Reflets de France, des produits que j’affectionne particulièrement quand je fais mes courses. Une affection basée sur le travail de sourcing que réalise la marque auprès des régions et la mise en lumière de spécialités de chez nous. C’est quand même plaisant de se dire qu’ils réussissent à faire parler des figues de Sollies, du jambon de Savoie, du cidre Breton ou encore des pommes de terre de Noirmoutier.

Je dois vous dire que c’est finalement un vrai rôle pédagogique joué ici en nous démocratisant des produits régionaux à l’échelle nationale.

Moi en tout cas ça me parle, et quand on m’a proposé un rôle d’ambassadrice pour faire parler des produits de chez nous dans des recettes composées dans ma petite tête, je ne pouvais que me laisser séduire ! Et puis vous verrez, d’autres projets cools verront le jour cette année…

Cette première recette entre donc dans ce cadre, celui de reprendre une actualité et un classique étranger en y intégrant nos régions. On cuisinera donc ces petites nouilles chinoises avec du poulet jaune du Périgord, des carottes du Cotentin et des échalotes de Bretagne, si si si, on a tout ça chez nous.

En route dans nos cuisines, invitez les copains, le nouvel an c’est festif et bon enfant ! Bonne cuisine à tous et surtout zhù hǎo wèi kǒu… (Bon ok mon « bon appétit » à la chinoise c’est sûrement le plus compliqué de l’histoire).Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 1 poulet jaune du Périgord Reflets de France (ou à défaut 4 à 6 blancs de poulet selon l’appétit)
  • 6 carottes du Cotentin Reflets de France
  • 3 échalotes de Bretagne Reflets de France
  • 1 poivron rouge
  • 1/2 chou chinois
  • 100 g de haricots plats, aussi appelés aussi haricots mange-tout
  • 500 g de nouilles chinoises aux œufs
  • 12 champignons de Paris bruns
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 gousse d’ail
  • 6 c.s de ciboulette
  • 6 c.s de persil plat
  • Sauce soja
  • Huile de sésame
  • Huile de tournesol ou de pépins de raisins
  • Poivre du Sichuan
  • Graines de sésame

Préparation :

Le poulet : Cuire le poulet au four avec un peu de beurre et de thym ou à la façon d’Anne Sophie Pic en cocotte minute comme vous le verrez ici. Laisser refroidir à température ambiante puis dépioter l’ensemble. Effilocher les plus grands morceaux du bout des doigts. Réserver.

Les légumes :

  1. Éplucher et émincer les échalotes, le gingembre et l’ail en fine brunoise. Faire revenir dans un fait-tout ou dans un wok avec un peu d’huile de tournesol et réserver.
  2. Éplucher le poivron rouge, l’émincer en très fines lanières. Rincer le chou, l’émincer très finement. Sous un filet d’eau rincer les champignons, couper l’extrémité des pieds et les émincer finement. Faire revenir ces trois légumes dans la poêle ayant servi aux échalotes en y rajoutant un filet d’huile de tournesol.
  3. Nettoyer les haricots plats, éplucher les carottes et les tailler en rondelles, blanchir ces deux légumes dans une eau bouillante salée pendant 8 minutes pour les carottes, 2 min pour les haricots plats. Tailler les haricots en deux. Ajouter à tous les légumes avec un filet d’huile de sésame.

Déglacer avec 3 c.s de sauce soja. Ajouter le poulet. Bien mélanger l’ensemble des éléments.

Les pâtes : Précuire les pâtes selon les indications du paquet dans une eau bouillante salée, égoutter et ajouter au poulet et aux légumes poêlés.

Ajouter la ciboulette. Assaisonner de poivre de Sichuan et rectifier l’assaisonnement en sel si besoin.

Servir dans des assiettes creuses et décorer de persil plat ciselé et de graines de sésame.

0

1 commentaire

  1. claude giacobi

    29 janvier 2017 at 9 h 53 min

    bravo ça nous change des pate de la nonne helena

Poster un commentaire