Les navettes provençales à la conquête de Paris !

Comparaison navettes

Depuis presque 250 ans Le Four à navettes marseillais rue Sainte fait le bonheur des habitants et touristes de la ville, à peine entré dans la boutique il se dégage une délicieuse odeur de fleur d’oranger… Bien entendu, passage obligé lors d’une visite de cette ville que l’on surnomme la cité phocéenne !

Je ne suis pas déçue ! Je me régale déjà à la vue de l’empilement de ces biscuits allongés, vendus en sachet ou en boîte, ces petites merveilles se dégustent aussi bien avec un café de bon matin comme les vrais marseillais qu’avec un thé au goûter ! Il n’y a pas d’heure ! Ils sont justement sucrés, très très croquants à la mode des biscotti italiens et délicatement parfumés à la fleur d’oranger et au citron, une vraie institution ! Quelle découverte pour la chtimi que je suis, vive les saveurs du sud !

Et bien figurez vous que ce biscuit particulièrement populaire à la Chandeleur s’invite dans la capitale ! Et cela par l’initiative de Olivier Bossan qui prend le pari de conquérir les parisiens en installant son propre four à navettes et en faisant appel à l’un des plus grands pâtissiers français : Pierre Hermé ! Ha Hermé, la clé de la réussite !

Navettes zoom boite

Le pâtissier développe sur la même idée que la navette marseillaise un sablé allongé, plus court tout de même que l’original (trèèèès long), à base de farine biologique et d’huile essentielle de Néroli (orange amère), un savant mélange de saveurs pour mettre au point ce petit plaisir à offrir ou à s’offrir ! Et laissez moi vous avouer que je m’en suis R.E.G.A.L.E.E… Petit déj, mignardise au café, pause goûter pour accompagner un thé, gourmandise du soir en mode plateau télé, ce délicat parfum de fleur d’oranger fait plaisir à vos papilles !

Ici le résultat est très différent, Hermé met l’accent sur une saveur citronnée qu’il allie à la fleur d’oranger, cette dernière est donc moins présente au goût que chez les navettes marseillaises d’origine. Ces navettes parisiennes sont plus petites, plus sucrées et plus beurrées ce qui les rendent moins croquantes et plutôt comparables à un sablé plus qu’à un biscotti, deux petites douceurs qui régaleront sans aucun doute nos papilles de gourmands !

BOITE NAVETTES  BY PPP@EdouardSicot

Pour les essayez rendez vous au four à navettes :

Première Pression Provence

7 rue Sainte Croix de la Bretonnerie

75004 Paris

13 navettes à la douzaine en sachet Kraft : 8 euros

24 navettes dans une boîte en fer blanc : 24 euros

Et si vous passez par Marseille, rendez vous dans l’institution de la navette par excellence :

Four à Navette

136 rue Sainte

13007 Marseille

Vous pouvez même les commander en ligne ! Rendez vous ici !

0

2 Commentaires

  1. LuRussa

    3 juin 2013 at 19 h 26 min

    Coucous !

    J’ai visité ton blog ce matin et j’ai adoré !!! j’ai un blog de voyage, mais c’est en portugais — je t’ai indiqué dans mon blog.

    seeya!

  2. Emmanuel

    1 septembre 2013 at 19 h 34 min

    Les navettes je les fais moi même…c’est facile et rapide et cela coute 3 francs 6 sous !

Poster un commentaire