Le gigot de 7 heures, même au soleil on l’adore !

gigot planche

Bon ok, l’été arrive, on a envie de TOUT sauf d’un truc grassouillet, lourdingue, le genre de truc qui risque de poteler les fesses. Salades, barbecues, papillotes et autres plats lightissimes sont certainement au menu de vos tables ! Alors oui, je prends le risque de débarquer avec mon ami l’agneau et je vous le propose en plein mois de mai, parce que NON ce n’est pas toujours ce que l’on croit… D’ailleurs c’est une viande que l’on trouve facilement dans les pays chauds !
Déjà on a besoin d’un peu de viande rouge, ça on le savait déjà, je ne dis pas d’en manger tous les jours, mais deux trois fois par semaine c’est le top, alterné avec du poisson, des viandes blanches et même des menus 100% veggie, c’est l’équilibre qui compte !
Deuxio, c’est trop bon, on ne va quand même pas s’en priver sous prétexte que c’est l’été ! On mange bien facilement des côtelettes… Troisio, le tout sera dans la réalisation et l’accompagnement ! Eh bien oui : comment prendre la bête pour la cuisiner en optimisant ses saveurs tout en restant un plat diététiquement bon ?! Voici la question du jour !
Suivez moi donc vous comprendrez… Tout le fondant vient de la cuisson et pas de la dose de matière grasse que vous allez lui ingurgiter, that’s the secret my friend !
gigot cocotte
Ingrédients (pour un gigot moyen de 2 kilos soit 6 personnes) :
  • 1 gigot
  • 2 oignons rouges
  • 6 gousses d’ail
  • 2 branches de romarin
  • 2 feuilles de laurier
  • Thym frais
  • Piment d’Espelette
  • Huile d’olive
  • 50 cl de vin blanc moelleux
  • Poivre 5 baies
  • Sel
Préparation :
Préchauffer le four à 120°C.
Émincer les oignons rouges préalablement épluchés.
Colorer sur toutes ses faces le gigot dans une cocotte en fonte avec l’huile d’olive, le sortir et faire revenir les oignons rouges. Ajouter le piment, les trois herbes, mouiller au vin blanc et baisser le feu immédiatement. Couvrir et dès reprise du frémissement remettre le gigot avec 10cl d’eau.  Couvrir, faire frémir à nouveau et ôter du feu.
Enfourner pendant 7h à 120°C en arrosant régulièrement (au moins à mi cuisson).
Laisser reposer 20 minutes hors du feu couvert et servir !
0

1 commentaire

  1. Aubergines rôties au romarin, crème citronnée et graines de tournesol | Recettes de Cuisine de Marion Flipo

    31 mai 2014 at 7 h 03 min

    […] poisson grillé ou pour accompagner légèrement mon gigot de 7 heures par exemple, viens donc lire ici.   Ingrédients (accompagnement pour 4 personnes) […]

Poster un commentaire