Dos de cabillaud rôti, cocos de Paimpol aux tomates séchées et aux courgettes

Voilà maintenant presque deux mois que j’ai débuté dans la vie active sans vous en dire vraiment plus… Laissez moi donc vous présenter le projet pour lequel je travaille 🙂

Comme vous le savez sûrement, nos océans souffrent de surexploitation et beaucoup d’espèces sont maintenant menacées de disparition si rien n’est fait.

Il faut agir vite ! Je vous parlais d’ailleurs ici de Mister Good Fish, une association qui a pour vocation de guider les consommateurs sur le choix du « bon » poisson : bon pour moi mais aussi pour la mer.

Et bien je suis allée plus loin dans cette conviction en travaillant pour Food4Good en tant que chef de produits pour cette jeune marque de poissons 100% éco-certifiée, créée au mois de mars.

Food4Good est une marque de poissons surgelés vendus exclusivement en magasins biologiques spécialisés (Biocoop, Naturalia, Nouveaux Robinsons,…). Moi, travailler pour du surgelé ??? Et bien je dois dire que je suis convertie et convaincue ! Savez vous par exemple que les poissons présents sur les étals de nos supermarchés ont parfois été pêchés plus de 5 jours auparavant ? La logistique ne permettant pas l’approvisionnement rapide, on a du soucis à se faire. Les poissons de Food4Good sont pêchés, désarrêtés et surgelés directement après la pêche sur le bateau lui même généralement ! Du frais archi frais donc ! Puis mis sous vide et emballé dans un beau petit packaging sans produit chimique 100% recyclable…


La moitié de la gamme est certifiée bio : Du poisson bio késako ??? C’est possible grâce à l’aquaculture ! C’est forcement un poisson d’élevage pour maîtriser son alimentation, son espace de développement, ses traitements, etc. L’aquaculture bio est difficile à mettre en place mais la marque propose deux références françaises : la daurade royale et le bar tous deux des élevés aux îles de Lérins. La dernière référence bio est un saumon d’élevage de la mer d’Irlande.


L’autre moitié de la gamme est certifié MSC : Le logo MSC (Marine Stewardship Council) certification internationale n’est malheureusement pas encore aussi connu que le logo bio, il garantit une « pêche durable » c’est à dire une bonne gestion des stocks par les pêcheries qui respectent les quotas fixés par les scientifiques et ne menacent pas les espèces. C’est le cas du dos de cabillaud de Norvège (celui là on a bien le droit de le manger, nous préférons aller le chercher en Norvège plutôt qu’épuiser les espèces près des côtes plus faciles d’accès et donc largement surexploitées), du saumon sauvage argenté d’Alaska (Incroyable référence à la chair très orangée naturellement, pas gras du tout, très gouteux, rien à voir avec ce que l’on connait habituellement), du merlu blanc du cap et du colin lieu de la mer du Nord.

Choisir son poisson n’a donc jamais été aussi facile ! Pour l’instant nous sommes uniquement sur Paris et dans la région parisienne mais nous avons bien sûr vocation à nous étendre très vite et vous retrouverez les points de vente sur notre site internet.

Je ne suis pas du genre à faire de la pub sur mon blog mais cette fois ci il fallait bien que je vous en parle ! Je vous propose donc pour illustrer cette petite histoire une recette de poisson et même de Cabillaud ! Bien sûr du Food4Good pour moi mais vous pourrez le remplacer par un dos classique en vous assurant qu’il est certifié MSC 🙂

Le coco de Paimpol est une merveille, un légume semi-sec que j’adore cuisiner à toutes les sauces ! Nous sommes en pleine saison alors profitez des marchés pour vous approvisionner !

Pour l’occasion la recette est 100% préparée avec des produits biologiques.

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 4 dos de cabillaud Food4Good
  • 250 g de haricots de Paimpol (poids écossés) (du marché)
  • Une dizaine de tranches de tomates séchées bio
  • 1 courgette moyenne bio
  • 5 c.s d’huile d’olive bio
  • 1 cube de bouillon bio
  • 1 citron non traité
  • Origan
Préparation :
Cuire les cocos de Paimpol : commencer la cuisson dans une casserole d’eau froide avec le cube bouillon, une fois que l’eau bout, baisser au maximum le feu et compter 35 à 40 minutes de cuisson (une ébullition trop forte risquerait de les faire exploser !).
Pendant ce temps, laver la courgette, couper les extrémités et l’émincer en petits cubes. Verser une généreuse cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle et y faire revenir les cubes de courgettes pendant 7 à 8 minutes. Réserver.
Couper les pétales de tomates séchées en fines tranches.
Dans un plat à gratin, disposer les dos de cabillaud et une rondelle de citron au dessus, saupoudrer d’un peu d’origan et poivrer. Enfourner pour 8 à 10 minutes à 180°C (le temps dépendra de votre four).
Une fois les cocos de Paimpol cuits, les égoutter. Dans un saladier mélanger les cocos avec les tomates séchées en tranches, la courgette cuite et les quatre cuillères d’huile d’olive restantes. Saler et poivrer. Répartir au centre des assiettes et déposer au dessus un dos de cabillaud rôti.
Bon appétit !
0

1 commentaire

  1. Sabrina de zekitchounette

    9 novembre 2011 at 10 h 31 min

    Une recette bien parfumée qui donne envie 🙂 J’aime bien le principe de cette recette, mais n’ayant pas de budget suffisant, je ne peux pas me fournir en aliments bio, ce qui est dommage. Mais je suis sûre que la recette devrait être délicieuse avec les produits que j’ai chez moi 😉
    Merci pour cette recette colorée qui nous fait oublier un peu la pluie qui s’abat sur nous depuis un moment !
    Passes une bonne journée !

Poster un commentaire