La vraie recette des cornes de gazelle algérienne…

unnamed

Que de souvenirs en dégustant ces délicieuses cornes de gazelle algériennes gentiment offertes par mon amie Nadia originaire de là bas. Elle et moi échangeons souvent en cuisine, elle me dépose régulièrement ces bien connues crêpes aux 1000 trous, appelées aussi « Baghir ».  Je m’en régale aussi bien en version complète à la mode bretonne qu’en dessert servies tièdes avec un sirop à la fleur d’oranger… Croyez moi, c’est une experte !

Nous échangeons souvent sur ses spécialités, sur la cuisine qu’elle concocte dans sa famille, sur la richesse des plats d’Afrique du Nord et les grandes disparités qu’il peut y avoir entre une tajine marocaine ou algérienne et croyez moi… à l’entendre on salive.

Et puis un jour je lui ai parlé des cornes de gazelle, un dessert dont j’ai toujours gardé un super souvenir d’un restaurant du Vieux lille « Le Soleil d’Agadir » tenu par des marocains pur souche. Là bas, c’est orgie de tagines, couscous, pastilla et on termine avec l’assiette de pâtisseries marocaines et un bon thé à la menthe même le ventre archi plein, ça passe tout seul.

Nadia m’avait dit qu’un jour elle m’en apporterait. Ce jour là, j’ai découvert sur mon bureau un magnifique plateau sur lequel j’avais ces merveilles accompagnées d’une tout autre pâtisserie jamais dégustées jusqu’alors mais dont je vous parlerai prochainement.
En voilà qui n’ont pas fait long feu, avec les cessions teatime devant l’ordinateur le plateau égayait mes journées !

Voici sa recette, une vraie pépite à expérimenter et à conserver dans vos petits papiers.

Ingrédients :

  • 3 mesures de farine
  • 1 mesure de beurre
  • 1 mesure d’eau
  • 1 pincée de sel
  • Sucre glace

***

  • 300 g d’amandes moulues
  • 150 g de sucre
  • 1/2 c.c de cannelle
  • 4 c.s de fleur d’oranger

***

  • 500 g de sucre semoule
  • 25 cl d’eau
  • Fleur d’oranger

Préparation :

Rassembler la farine, le sel et le beurre, sabler du bout des doigts. Arroser d’eau petit à petit pour en faire une pâte homogène, diviser en petites boules et laisser reposer au frais pendant la préparation de la farce.

Rassembler amandes moulues, sucre, cannelle et fleur d’oranger.

Etaler les petites boules de pâte finement, emporte piécer en disque de 13 cm de diamètre, disposer une cuillère à soupe de farce au centre et plier en deux (fente vers l’intérieur). Découper à l’aide d’une roulette en demi lune. Presser pour souder les deux parties. Recommencer cette opération jusqu’à épuissement de la pâte.

Déposer les gâteaux sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, cuire 10 à 15 minutes à 180°C.

Entre temps faire le sirop avec le sucre et l’eau, ajouter un trait de fleur d’oranger, dès qu’il commence légèrement à s’épaissir, retirer du feu et laisser refroidir légèrement. Tremper chaque corne de gazelle dans ce sirop, laisser s’égoutter et rouler dans le sucre glace.

0

3 Commentaires

  1. othermomix.com

    28 février 2015 at 21 h 45 min

    Un classique mais tellement bon. Je ne connaissais pas la recette, maintenant elle me tente bien. Merci.

  2. D'Ziriyettes ou sublimes petits gâteaux à la fleur d'oranger imprononçables... | Recettes de Cuisine de Marion Flipo

    17 mars 2015 at 7 h 01 min

    […] mon coup de coeur pour ces délicieuses petites patisseries algériennes… Je vous en parlais ici avec des cornes de gazelle d’exception, voici maintenant les D’Ziriyettes ces petits gâteaux servis pendant les fêtes dans les […]

  3. Coco.org

    20 avril 2016 at 8 h 15 min

    Super recette, c’est la première fois que j’en fait et elles sont très bonne merci!!!! On retrouve bien le gout des cornes de gazelles typiquement algériennes.

Poster un commentaire