Gâteau invisible pommes/châtaigne ou ma première expérience mandoline…

Quelle expérience ! Sûrement la plus douloureuse de mon petit passé en cuisine…

En cette période d’automne j’aime beaucoup l’association des pommes à la châtaigne, je me lance alors dans la confection d’un gâteau à base de pommes finement tranchées et liées par un appareil à base de farine de châtaigne. Le programme semblait appétissant sauf que pour obtenir une parfaite finesse de mes pommes je décide d’inaugurer la mandoline tout récemment acquise dans la cuisine…Cet ingénieux appareil permet de tailler les légumes en fines tranches, en julienne, etc. Autant vous le dire : rien ne lui résiste, même pas un pouce…

C’est donc novice que je décide de l’utiliser pour réaliser ce gâteau et si je peux vous conseiller : N’oubliez pas d’utiliser l’embout fourni pour tenir l’aliment à couper… Ne faites pas comme moi pensant « encore un accessoire inutile ! » .

Vous l’aurez deviné, l’erreur m’a coûté une escalope de pouce… ingrédient non requis à la recette !

  • 5 pommes (moyennes)
  • 2 oeufs
  • 60 g de farine de châtaigne (ou blanche si vous préférez)
  • 50 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 90 ml de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c.c de levure chimique

Pour le croustillant au dessus :

  • 1 oeuf
  • 80 g de sucre
  • 25 g de beurre fondu



Préparation :

Préchauffer le four à 200°C.

Râper finement les pommes à l’aide du mandoline ou autre râpe.

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre, la levure et le sucre vanillé. Dans un second saladier battre les oeufs, ajouter le lait puis le beurre fondu (refroidi ou il risquerait de cuire les oeufs).

Verser la préparation liquide sur la préparation sèche.

Dans le moule à gâteau, disposer toutes vos tranches de pommes en les intercalant bien. Verser la préparation. Les pommes doivent être tout juste recouvertes.

Enfourner pour 20 minutes. Si le gâteau bruni trop vite, le couvrir d’une feuille de papier alu.

Pendant la cuisson, préparer le croustillant en mélangeant l’oeuf au sucre. Ajouter le beurre fondu.

Au bout des 20 minutes, sortir le gâteau, le couvrir du mélange et enfourner à nouveau pour une dizaine de minutes.

Le laisser refroidir complétement avant de le démouler.

Celui là n’échappe pas à la règle du « meilleur le lendemain », alors gardez en un morceau pour demain !

0

5 Commentaires

  1. gibou

    14 novembre 2010 at 12 h 21 min

    Ce gateau est très réussi mais attention à toi
    bonne journée

  2. Marie-Caroline Toulemonde

    20 décembre 2010 at 11 h 00 min

    Excellente recette Marion, bonnes fêtes de Noël. Gros bisous

  3. Brigitte

    20 décembre 2010 at 15 h 10 min

    as tu pensé à l’épluche pommes :
    rapide , pas cher et surtout , il n’est pas dangereux comme la mandoline à laquelle je dois moi aussi pas mal de coupures !!!
    Pour information , l’épluche pomme est en vente à métro dans les 12€ h.t. a

    1. Marion

      marion

      20 décembre 2010 at 18 h 30 min

      Merci Brigitte pour le conseil, j’essayerai cette version. Bises

  4. Marie

    23 décembre 2010 at 20 h 25 min

    Délicieux gateau que je vais m’empresser de faire. Afin de couper facilement les pommes en tranches, rien de plus facile : Eplucher la pomme, enlever son centre avec un vide pomme, couper là en deux et faites en des tranches à la grosseur désirée.Rapide et économique

Poster un commentaire