Fondant chocolat noisettes et éclats de pralin…

choconoisettes3

Ceci n’est pas une tarte… Voilà un simple trompe l’oeil automatiquement déclanché par ce contour bien représentatif d’une pâte sablée. Mais non, je vous le confirme ici c’est du fondant rien que du foooooooondant, relevé d’une pointe de croquant issu du pralin disposé sur le dessus de cette merveille.

Ce samedi matin là j’étais inspirée. Alors que je concoctais ce gâteau pour un teatime girly à l’occasion de la dédicace de mon livre de cuisine je me suis lancée dans l’improvisation totale de ma recette, après tout il ne s’appelle pas « L’Audace me cuisine » pour rien !choconoisette1

J’ai pris une bonne base de gâteau aux noix déjà concoctée, goûtée et mille fois approuvée, je l’ai revisitée avec des noisettes en remplacement des noix, j’ai fait fondre du bon chocolat Valrhona dans de la crème et je me suis amusée à strier mon gâteau, quelques éclats de pralin et un petit coup de four plus tard, le tour était joué. En voilà un qui a fait l’unanimité, trop simple, vite prêt et tellement gourmand, essayez le donc, succès garanti !

choconoisettes2Ingrédients :

  • 150 g de poudre de noisettes
  • 75 g de sucre en poudre
  • 75 g de sucre muscovado ou de cassonnade
  • 1 c.s d’extrait de vanille
  • 100 g de beurre
  • 3 oeufs
  • 100 g de chocolat
  • 20 cl de crème liquide
  • 40 g de farine
  • Pralin ou noisettes concassées caramélisées

Préparation :

Rassembler la poudre de noisettes, les sucres et la farine dans un saladier, faire fondre le beurre à la casserole. Verser le beurre fondu sur les éléments secs. Bien mélanger à la cuillère.

Battre les œufs avec 15 cl de crème liquide. Ajouter l’extrait de vanille, verser très progressivement sur le mélange précédent en homogénéisant au fur et à mesure la préparation.

Fondre le chocolat dans la crème restante.

Verser l’appareil noisettes dans un moule protégé de papier cuisson ou en silicone, disposer ça et là des cuillères de coulis chocolat, strier avec une fourchette légèrement le gâteau, saupoudrer de pralin.

Cuire à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

0

2 Commentaires

  1. Roslia

    6 mars 2015 at 15 h 28 min

    J’ai mangé la même chose à l‘hôtel du Prieuré, c’était un véritable délice !!

Poster un commentaire