Naoshima & Miyajima : le meilleur pour la fin… Deux îles immanquables au Japon !

nao 6

Aurais-je finalement gardé le meilleur pour la fin ? Quand on me demande ce que j’ai préféré de ce voyage au Japon, la question me tord l’esprit ! A vrai dire chaque point de chute que nous avions choisi avait son charme et la réussite de ce voyage tient aussi par toute cette diversité.

On dit souvent que la France est un pays multiple, des montagnes, la plage, de grandes villes, des villages, des traditions ancestrales, et bien de ce côté là, le Japon rejoint notre pays.

Ici encore, en route vers les îles, nous confirmons notre enthousiasme pour ce pays plein de surprises.

Après Kyoto, cap vers Naoshima, une île bien réputée pour l’art contemporain qu’elle représente. Bingo, en plein dans le mille ! Après un tour en ferry pour rejoindre l’île nous sommes plongés dans le côté artistique de l’endroit, une énorme « pumpkin » rouge et noir nous accueille, nul doute nous sommes arrivés à bon port.

Un petit bus nous fait traverser l’île en quelques minutes, nous rejoignons un petit restaurant « Nakaoku » pour déjeuner, salade de pommes de terre en entrée, quiche ou plat traditionnel en guise de plat, on se régale, sans parler du cappuccino du chef, une tuerie !

nao 8

Nous prenons la route à pieds et découvrons des œuvres d’art intégrées à la nature, une poubelle géante par exemple croise notre route vers l’exceptionnel Art Museum Chichu…

nao 7

Comment vous en parler ? C’est une expérience à vivre avant tout, un mariage exceptionnel entre l’art lui même et son environnement d’exposition. Ce musée est littéralement intégré à la nature. C’est majoritairement sous le sol où il puise la lumière naturelle qu’il met en avant les trois artistes auquel il fait honneur : Claude Monet, James Turrell et Walter De Maria.

Seuls 6 œuvres sont exposées, le lieu est sobre mais pourtant si riche, chacune d’entre elles est mise en avant par la simplicité d’un éclairage parfait, ou parfois même la lumière est art.

Notre chemin se poursuit et c’est en contournant l’île à pied que nous arrivons au Benesse Art Site de Naoshima, ici encore nous sommes scotchés, les premières œuvres exposées en extérieur sont les symboles de l’île, une nouvelle pumpkin, deux sièges parfaitement disposés face à la mer, un homme en train de lire le journal, un rhinocéros,… Et le reste du musée parle tout autant, l’art simple et dépourvu de fioriture est en avant par des mises en exposition parfaitement équilibrées.

nao 5

nao 4

Ce soir là, nous dormons dans un Airbnb atypique où la convivialité va bon train, juste en face, sur la micro île de Mukoujima notre hôte vient nous récupérer en petite barcasse, nous partagerons la table avec 15 autres personnes de toutes nationalités, tout le monde met la main à la pâte pour préparer le diner, une expérience géniale faisant partie du voyage !

nao 2

nao 1

***

La deuxième île est celle de Miyajima, juste en face de la ville d’Hiroshima qui cette année fêtait les 70 ans du bombardement, nous sommes de passage dans la ville où le devoir de mémoire règne particulièrement cette année. Le mémorial créé en souvenir de ce tragique épisode donne des frissons, nous apprenons sur le ressenti de la population où la haine est encore forte…

La ville d’aujourd’hui reste donc relativement jeune car reconstruite dans l’intégralité. Sûrement un peu plus gaie, Hiroshima est aussi réputée pour sa gastronomie, nous avons découvert deux super spots que je vous conseille fortement de ne pas manquer si vous avez l’occasion d’être de passage un jour !

hiro 3

Le déjeuner chez « Nandi » est un super resto à essayer pour tous les amateurs de curry, un mariage entre le Japon et l’Inde…

hiro 2

Pour les okonomiyakis spécialité de la région foncez chez « Hassei »; le rdv des locaux ! Un vrai bouiboui plein de charme et d’authenticité. Ne soyez pas surpris par la quantité d’ingrédients qui s’accumulent en dessous de la crêpe : pousses de soja, nouilles, porc, chou, œuf… sans parler de toutes les sauces qui recouvriront le « gloubi-boulga », mais croyez nous, c’est TROP bon !

photo(1)

Le lendemain matin, nous prenons le train puis le ferry en route vers Miyajima bien connu pour le grand torii rouge dans l’eau.  Au fil des marées on l’approche à pieds ou en bateau, sa taille est impressionnante ! De notre arrivée le matin à notre départ le soir, sa couleur semblerait même changer avec le soleil…

miya 5

Je ne vous cache pas qu’une fois arrivés sur l’île nous sommes un peu surpris par ces vagues de touristes… Nous décidons de la jouer sportif, au moins nous serons moins dans ce bain de foule ! C’est parti sur le mont Misen qui nous embarque pour 2 heures de trek jusqu’à son sommet, génial ! Fiers de nous, on contemple une vue panoramique sur les autres îles.

miya 4

miya 3

miya

En redescendant par un chemin annexe nous visitons le superbe temple de Daisho-in, plus délaissé des touristes que le Itsukushima-jinja, une belle visite qui complète notre découverte de Miyajima.

Un déjeuner sur la plage sans grand intérêt et un super coffee shop plus tard, le « Sarasvati », nous revoilà en route vers Hiroshima d’où nous repartirons le lendemain pour Tokyo et la fin de ce superbe périple…

J’espère que ces quelques articles vous donneront envie de voyager au Japon, nous avons passé de superbes vacances dans ce pays si diversifié, de la ville à la campagne en passant par les îles, et encore les autres spots riches d’intérêts sont encore nombreux ! C’est sûr j’y retournerai !

 

0

Poster un commentaire