BALI, souvenirs d’Indonésie…

cap 2

Les semaines passent, s’enchaînent et les mois me rattrapent ! La rentrée de janvier a été particulièrement rythmée avec un changement de job passionnant et l’approche de la sortie du livre. Toutes mes idées d’articles sont restées au fond d’une petite boîte qu’il était bien temps de rouvrir…

Aujourd’hui je vous raconte Bali et mes souvenirs inoubliables d’un voyage en famille !

offrandes sol

Chez nous, 4 enfants, 4 personnalités propres et des caractères bien trempés ! D’ailleurs j’en profite pour tous les remercier pour leur aide sur le blog, chacun à sa manière y met sa pâte, si bien que c’est une véritable entreprise familiale !

offrandes

Bali était la destination idéale. Un voyage aux multiples facettes, riche de culture, de spiritualité, de sports, de gastronomie, de détente (hummm les massages !), il y en avait pour tous. Les 10 jours sur place nous ont également permis de découvrir un peuple sympathique, optimiste et aux valeurs fortes. J’ai souvent été surprise par des sourires sincères, une atmosphère apaisante, la force de la spiritualité, les offrandes partout autour… Les danses balinaises reflètent cette joie de vivre et la richesse d’une culture construite de nombreux horizons.

danseuses

10 jours, 3 villes : Seminyak, Ubud et Amed.

rizière

bateaux amed

Nos deux journées à Seminyak étaient une douce entrée dans leur civilisation. Là bas nous sommes sur les Champs Elysées balinais, le shopping est important, tout comme le tourisme, nous ne sommes pas encore dans le dépaysement total. On profite pour faire des emplettes et découvrir les alentours : descente jusqu’au sud de l’île et découvrir des plages aux couchés de soleil incroyables, visite du temple des singes ou encore marche le long d’une rivière sous une véritable pluie de mousson, celle ci nous ne sommes pas prêts de l’oublier ! Au bout du trek on se retrouve même dans un village de locaux ravis de nous faire découvrir le café Luwak , génial pour se réchauffer d’une pluie torrentielle jusqu’au moment où vous réalisez que les grains de café sont donnés à des civettes qui le digéreront en gardant les grains intactes ensuite torréfiés… En gros du café caca, il faut être ouverts ! Goûter oui mais l’adopter sûrement moins ! C’est en plus de l’or, à près de 800 euros le kilo ! L’or noir le vrai !

cap 1

Ensuite Ubud qui nous permet de découvrir un Bali plus authentique, on vit l’expérience d’une journée de rafting, d’une nuit d’escalade de volcan pour admirer un levé de soleil exceptionnel et bien sûr la magie d’un cours de cuisine comme aucun autre. A la Green Kitchen on démarre au marché, on poursuit dans le potager pour récolter les légumes et on termine dans la cuisine à préparer un déjeuner typique 100% bio ! Génial ! A ne manquer sous aucun prétexte si vous passez par là ! Quelle chance nous avons eu d’être si bien conseillés par Ludwig, manager de la villa où nous étions, devenu notre guide privé sur place !

chariot marché

 

marché 1

 

friture poisson marché

 

marché 2

 

rizière cours

 

recolte

 

panier

 

plan travail

 

tomates sur feu

 

plats terminés

 

sac final

Enfin Amed, au Nord de l’île, une ville connue pour ses plages de sable noir, ici c’est le dépaysement le plus total, les touristes sont bien loin, on se retrouve immergés dans un village de pêcheurs, un lieu idéal pour les amateurs de plongée !

plage amed

Alors que goûtons nous à Bali ? Réticents au riz ou aux nouilles passez votre route, on en retrouve dans la majorité des plats ! Nasi Goreng, Mie Goreng, Bœuf randang,  si le plat n’est pas à base de riz lui même il y a de très grandes chances pour que l’on vous le propose en accompagnement. Coup de cœur pour le pandan, cet arbuste aux longues feuilles qui aromatisent les eaux de cuisson ou parfume les desserts… Je me mets en quête pour le dégoter en France et vous proposer de le découvrir dans un prochain article !

boeuf randang

nasi goreng

 

En bref, une destination qui plaira à mon sens à tous les profils pour sa diversité, viser l’hiver français c’est s’assurer d’une période un peu moins touristique que l’été mais risquer la mousson, vraie expérience cela dit !

vue couhé soleil

0

5 Commentaires

  1. Maud

    11 avril 2013 at 11 h 13 min

    belle invitation au voyage !

  2. circuit indonésie

    31 mai 2013 at 15 h 54 min

    Magnifiques photos !!! Il parait que la cuisine indonésienne est très succulente, mais quand je vois les ingrédients, je pense qu’elle n’est pas faite pour moi (trop épicé, et trop cru). Toutefois je confirme que c’est vraiment un dépaysement total que de goûter à la fameuse spécialité du pays.

  3. Myriam

    6 juin 2013 at 13 h 24 min

    C’est surtout ce gout aigre doux qui m’attire dans les plats indonésiens. A mon avis, un plat bien mariné est toujours plus savoureux, surtout avec du miel et de l’ail. Et pour avoir un excellent gout d’agneau, il faut juste bien suivre la recette et la cuisson.

  4. Gwenaelle

    7 novembre 2013 at 16 h 38 min

    Bonjour,

    Je voyage actuellement pour un an en Océanie et Asie et je me suis fixée pour objectif de prendre au moins un cours de cuisine par pays. La semaine prochaine c’est cuisine malaise! Mais je serais dans 2 semaines en Indonésie, vous souvenez-vous du prix pour ce cours de cuisine? Si vous avez d’autres bonnes adresses en Asie je suis également preneuse (philippines, Laos, Cambodge, Vietnam)

    Merci bcp!

Poster un commentaire