Tavline, rendez vous en terre israélienne.

Restons dans le sujet, je vous partageais il y a deux jours une recette de « Green Shakshuka », plat bien connu d’Orient, mais aujourd’hui on va plus loin. Pour cela rendez vous presque directement sur place, là où ce genre de spécialité est née, sur la terre chaude d’Israël. Nous sommes à Paris, dans les mûrs du restaurant Tavline, fraîchement ouvert, au coeur du marais.

A peine arrivés, les effluves de légumes rôtis, d’oignons confits, d’aubergines brulées, d’agneau épicé ou encore de calamars sautés chatouillent nos narines. Les plats défilent plein de couleurs et de mélanges de textures, dressés avec goût dans ces petites assiettes blanches à bord bleu.Houmous plein d’amour, chou-fleur rôti, patate douce ou encore caviar d’aubergine sont proposés pour démarrer le repas. Ce midi là, on se régalera de deux spécialités de la maison : chou-fleur rôti, pesto et crème de sésame, une belle assiette pleine de pep’s, de mélange de saveurs parfaitement complémentaire… Le caviar d’aubergine est réalisé dans les règles de l’art, le chef brûle la peau de l’aubergine, l’assaisonne et l’accompagne ici d’une sauce façon gaspacho, le tout servi d’une belle salade d’herbes. On se régale à en saucer nos assiettes des délicieux pains traditionnels les accompagnant.

Arrivent nos plats, « Yam Yabasha » pour moi, entendez ici de petits calamars sautés, fèves et grenade sur une crème d’oignons à la bière. Oh God que c’est bon, à la fois frais et relevé, copieux tout en restant léger. La grenade apporte une pointe de sucre et d’acidité qui se marie à merveille à la touche sucrée des oignons.

En face le « Memoulaïm », deux généreux oignons farcis à l’agneau épicé sont dressés sur un lit de risotto au vert d’orge, on se laisse séduire par cette assiette pleine de saveurs, de nouveauté à notre palais européen, c’est TROP bon. Bravo chef ! Ce risotto est particulièrement surprenant, l’orge est crémeux, savoureux, encore al dente, on adore.

Pour terminer, place au flan libanais et ses brisures de pistache sur le dessus, de la douceur à chaque cuillère pour finir en beauté. A côté nos voisines optent pour le fondant au chocolat et à la cardamone qui arrive en salle… Et là on se dit qu’on aurait presque mieux fait d’en faire autant. Plus régressif tu meurs ! La serveur casse la croûte caramélisée du dessus, plonge dans un gâteau à moitié coulant qu’elle sert sur quelques suprêmes de clémentines… OMG. Mais ce flan est déjà un délice, plus léger certainement !

Notre hôte nous propose une infusion de fenouil pour bien digérer, accompagné de deux petits biscuits aux graines de sésame, une option authentique pour remplacer le carré de chocolat et on aime ça !L’adresse fait déjà ravage, n’oubliez pas de réserver, le service du soir vous proposera un dîner à 19h30 ou à 21h30. Comptez une trentaine d’euros pour entrée/plat/dessert, un billet d’avion finalement raisonnable pour partir en voyage. Let’s go.

Tavline

25 rue du roi de Sicile

75004 Paris

09 86 55 65 65

0

Poster un commentaire