Stohrer, une institution rue Montorgueil.

S’il y a bien une adresse qui traverse les années, les siècles même, c’est bien celle là.

Avant même d’arriver à Paris j’en avais entendu parler, cette petite échoppe de la rue Montorgueil existant depuis 1730 et pas prête de s’essouffler ! Encore moins depuis que la famille Dolfi a repris les rênes. Toujours à la tête de La Mère de Famille, autre magnifique institution parisienne, Steeve parlait du projet Stohrer comme un rêve d’enfant, une enseigne qui lui faisait briller les yeux depuis petit.

Et il n’y a pas que lui ! Croyez moi qu’ici la clientèle d’habitués défile ! Et si c’est ta première expérience, on sait tous que tu y reviendras. Depuis que je vis à Paris, non loin de là d’ailleurs, je suis toujours épatée de leur succès. Un comptoir de vente à l’extérieur est même installé pendant les périodes de fêtes pour assurer un meilleur débit et satisfaire tous les gourmands.

Alors ici on ne viendra pas chercher la dernière révolution pâtissière, on vient pour les classiques, les bonnes vieilles recettes françaises fidèles à la tradition, bien que parfois un poil modernisées ! Et cela par le talent de Jeffrey Cagnes qui, depuis le début de sa carrière, œuvre dans les murs… Car oui, ici la pâtisserie ne voyage pas, tout est fait derrière la boutique, dans le laboratoire de production, et croyez en mon expérience, une pâtisserie qui ne prend pas de camion, c’est tout bénéf ! Fraicheur garantie.

Du sucré et du salé. Les grandes signatures sucrées de l’enseigne sont le baba au rhum et le puits d’amour, la bouchée à la reine (au ris de veau of course !) pour le salé. Les vitrines sont alléchantes à souhait… J’admirais toujours les belles quiches du comptoir en entendant les amoureux de l’endroit vanter la qualité des éclairs.

CONFIRMÉ et archi approuvé ! J’ai dégusté la quiche au saumon et celle aux courgettes, deux tueries monumentales. Bien sûr Jeffrey en pâtisserie assure la production de la pâte salée, énorme critère de jugement lorsque je déguste une quiche, et whaou c’est un délice ! Juste salée comme il faut, bien beurrée et bien cuite, c’est trop bon. Sans parler de l’appareil à quiche loin d’être trop « œuf » il est surtout crémeux. J’adore.

Côté sucré, miam miam miam les viennoiseries, la brioche feuilletée et en pâtisserie l’éclair à la pistache ! Pourtant loin d’être mon choix naturellement c’est Jeffrey qui me le conseille avec enthousiasme… J’ai saisi ! A la fois moelleux, le glaçage fond entre mes dents avant de laisser couler une ganache pistache pas trop sucrée mais parfaitement savoureuse, à essayer !

Et regardez moi celui ci ? Le puits d’amour, une vieille pâtisserie du 18ème siècle parfaitement réalisée ici… Un fond de pâte feuilletée, une crème vanille bourbon et une caramélisation parfaite. SUBLIMEMENT BON.

Autre coup de cœur, qui me rappelle une histoire : le cannelé. Et si vous aussi depuis le début de cet article vous butez sur le nom de Jeffrey voici l ‘explication. Jeffrey Casgne est bel et bien l’ancien fondateur de Casse Noisette, finalement vite revenu à son histoire de cœur, celle de Stohrer où il fit ses premières armes.

Finie l’aventure Casse Noisette, quand les Dolfi l’appellent, il revient au bercail, emportant tout de même son délicieux cannelé. Ouf !

Une coque chocolatée, une incroyabbbble mousse chantilly et un cœur caramel, j’avais adoré la première fois je succombe la deuxième fois ! Bravo la créa, en plus d’être un très beau gâteau, surprenant par son design et son intérieur gourmand, c’est juste une tuerie monumentale…

J’ai été trop nulle ces 7 ans à Paris, l’adresse m’est voisine ! Croyez moi qu’il ne me faudra pas 7 ans pour revenir; mon nouveau QG est tout trouvé. A moi les diners farniente, vive la qualité Stohrer qui s’emporte justement à la maison.

Stohrer

51 Rue Montorgueil

75002 Paris

Tous les jours 7h30 – 20h30 (simple, efficace, fidèle, j’adore encore plus)

0

1 commentaire

  1. Aurore

    11 octobre 2017 at 13 h 48 min

    Je n’y suis allée qu’une fois mais on s’était fait bien plaisir sur les viennoiseries et autres gourmandises !

Poster un commentaire