Salt, balade gourmande dans le 11ème

On l’avait déjà repéré, ce joli resto qui fait l’angle du Square Maurice Gardette. Happés par la lumière douce visible de l’autre côté de la devanture, on entre et on se sent vite à son aise, assis sur une table haute, enveloppés par la musique et attirés par la cuisine qui forme, en fond de salle, un halo étonnamment lumineux et silencieux.

Une ambiance feutrée donc, propice à une soirée de découvertes gourmandes. Le décor donne le ton, ici on fait la part belle au poisson. A la carte, 4 entrées, 4 plats et 3 desserts, toujours un gage de fraîcheur, on lit en effet que le chef cuisine en fonction des arrivages et privilégie les produits de saison. Et pour les indécis, on peut aussi choisir de se laisser guider et opter pour le menu découverte en 6 étapes à 59 €.

Avant l’entrée, on nous propose deux amuses-bouches qui annoncent la couleur : un délicieux crémeux de pommes de terre à la poutargue et quelques moules assaisonnées à l’asiatique. Métissé, plein de saveurs, le repas s’annonce bien.

Notre serveur, hyper dispo et attentionné alors qu’il est seul en salle, nous conseille pour les boissons. Entre la belle carte des vins et les cocktails maison, on a l’embarras du choix. Le vin blanc conseillé accompagne parfaitement les Saint Jacques, clémentine et raifort que j’ai choisies en entrée. Les Saint Jacques sont ultra fraîches, servies juste marinées comme je les aime. Dommage que le raifort soit un peu trop intense et vienne couvrir la saveur subtile de la Saint Jacques. Même constat chez Jules, dont les ris de veau sont à tomber, très tendres et entourés d’une panure croustillante très gourmande, mais un peu écrasés par un condiment de piquillos un peu trop présent.

Les plats suivent dans la même veine. Mon aile de raie est excellente et parfaitement cuite, l’association avec le miso blanc très bien choisie, mais l’ensemble est un poil trop salé à mon goût. Les nouilles somen aux coquillages de Jules sont plus équilibrées dans l’assaisonnement.

La très bonne surprise vient finalement du dessert. La tarte au citron meringuée au miel est un régal et la glace au pandan, crème de pistache, pignon, crumble coco tout simplement orgasmique.

Le pandan, c’est toujours une bonne idée, je m’étonne qu’il n’ait pas dépassé les frontières de la cuisine asiatique, mais associé avec cette crème de pistache ultra gourmande sans être trop sucrée et le croquant de la noix de coco fraîche, on en redemande !

En définitive, une très belle adresse pour se faire plaisir en tête-à-tête avec des produits d’une grande fraîcheur, travaillés avec beaucoup de précision sur les cuissons et les textures.

Salt

6 rue Rochebrune

Paris 11ème

01.73.71.56.98

Ouvert du mardi soir au vendredi 12h-14h30 / 19h-22h30

et le samedi soir 19h-22h30

 

0

Poster un commentaire