Bar à vins Paris : Jéroboam, une cave mais pas que !

porte-jeroboamLa tentation était trop forte. Vincent est un chineur de bonnes bouteilles, passant de pépites de producteurs français à des vins d’ailleurs, il aime faire plaisir à ses clients en leur faisant découvrir ses trouvailles et ouvre il y 3 ans déjà sa cave à vins : « Jeroboam ». De 10 à 400 euros, il y en a pour tous les goûts, tous les budgets, toutes les occasions… Alors quand l’opportunité d’ouvrir son restaurant mitoyen se présente en décembre dernier, c’est le moment d’aller plus loin.

etalages-jeroboam

enomatic-jeroboam D’ailleurs il joue le concept jusqu’au bout, pourquoi pas sélectionner votre bouteille dans la boutique et la déguster comme à la maison, installés sur les tables hautes?  C’est tout le concept. Le lieu est vivant, comme beaucoup de ses vins et devient vite le nouveau rendez vous des esthètes. La carte est littéralement une boutique riche de plus de 350 références sans compter le livre des bouteilles d’exception tel un grimoire gardé bien secret… Et comme si ça ne suffisait pas, le restaurant est équipé des machines Enomatic. On découvre ainsi à la gorgée, au demi verre ou au verre complet, sa sélection du moment. 18 bouteilles sont à découvrir : 6 blancs, 6 rouges et 6 suivant la thématique du mois, en octobre;  l’Espagne.salle-jeroboamCôté food c’est Jessica qui régale. Portugaise d’origine elle manie avec brio son patrimoine culinaire avec l’expérience qu’elle a acquise notamment au Dauphin et chez Miznon. Au fil des saisons et livrée par les meilleurs, Terroir d’Avenir et Annie Bertin au potager, Quatre Hommes à la Crémerie, Cédric Casanova et son huile d’olive, c’est de l’or entre les mains qu’elle compose l’ardoise du mois en harmonie avec la thématique œnologique choisie.cuisine-ouverte-jeroboamDe 6 à 12 euros on compose alors son menu de petites assiettes à partager…

On se régale d’une planche d’épaule ibérique bellota, d’un foie gras mi cuit et son chutney rhubarbe, de l’assiette de fromages autour du chèvre, d’une excellente brochette de pintade et sa salade de papaye à la cacahuète très bien relevée, ou encore des calamars au maïs, safran et poivre vert, bien cuit, bien assaisonné, c’est une cuisine moderne qui marche et ravit !foie-gras-jeroboam

fromages-4hommes-jeroboam

calamars-jeroboam

poularde-jeroboam

Jeroboam La Table

12 rue Saint Sebastien

75011 Paris

+33 (0)984 05 94 75

Ouvert du mardi au samedi

 Cours d’œnologie tous les samedis et espace privatisable disponible pour des anniversaires, soirées d’entreprises, etc…

Appelez les !

0

Poster un commentaire