Restaurant Paris : Les Maquereaux, le poisson facétieux

Les Maquereaux, je me souviens les avoir vus partout sur les réseaux sociaux cet été : des tables de copains, qui s’enfilaient des huîtres au soleil devant une jolie péniche, ça m’avait fait bien envie ! Le jour de notre test, autre ambiance, c’était plutôt retranchés à l’intérieur pour regarder la pluie d’octobre tomber.

Heureusement, les quais de Seine, même sous la pluie battante, ça reste assez magique. Et puis une fois installés bien au chaud à l’intérieur de la péniche, c’était plutôt chouette de regarder passer les bateaux. Pour achever de nous réchauffer, le capitaine des lieux nous propose des cocktails. Excellente surprise, c’est du cocktail de compèt : recette maison, ingrédients frais, jolie mise en œuvre.

Comme son nom l’indique, la cuisine fait la part belle aux poissons et aux crustacés. Et c’est finalement une très bonne nouvelle pour tous les accros à la poiscaille, qui ont peur d’en commander au resto, parce que c’est souvent décevant : pas très frais, trop cuit, ou traité façon diète en cuisson vapeur, accompagné de légumes sans goût. Comme si le monde était divisé en deux catégories de gens : les bons vivants qui commandent un steak et les pauvres gens au régime qui prennent du poisson.

On opte pour le menu week-end : entrée, plat, dessert, café, verre de vin à 36€, que demande le peuple ! On se partage un velouté de panais qui tombe à pic au vu du temps, un ceviche de daurade façon chirachi et quelques huîtres qui font la renommée de la maison, on comprend bien pourquoi.

Pour le plat, c’est maquereau entier à partager, accompagné de rattes fondantes, de chou-fleur rôti et de patates douces. Le maquereau est parfaitement assaisonné, les légumes aussi, on se régale. Arriver à faire d’un poisson assez simple un plat gourmand et plein de saveurs comme ça, on dit chapeau !

Le dessert est lui aussi une très bonne surprise, on sent qu’un vrai pâtissier officie en cuisine. Super gourmand, pas trop sucré, une bonne alliance du chocolat du moelleux et de la banane, parfait pour finir ce repas sur une petite douceur.

On se dit qu’on y reviendrait bien sur ce rafiot, que la grande table centrale pourrait abriter quelques repas de potes bien sympa le week-end ou des apéros-tapas salins en semaine. Mais on lorgne aussi sur les nombreux événements organisés par l’équipage et relayés sur leur page Facebook : le bien nommé Set à huîtres ou encore les soirées Moules à facette. A noter, l’espace est aussi privatisable, bon à savoir pour les anniversaires et autres réjouissances en tout genre.

Pour ma part, dans mon petit cœur de bretonne, je rêve déjà du tee-shirt « Faites la moule, pas la guerre », les gars faites-moi signe le jour où vous le vendez !

Les Maquereaux

Quai de l’Hôtel de Ville

Paris 4 (Métro Pont Marie)

Restaurant ouvert du mercredi au dimanche 16h

Terrasse ouverte 7j/7 de 12h à 1h (sous réserve de météo clémente)

0

1 commentaire

  1. Michel Hugo

    12 décembre 2017 at 8 h 32 min

    Ce ne sont pas des rattes, mais des grenailles…

Poster un commentaire