Restaurant Paris : Alain Milliat lance sa brasserie gastro…

Il n’aura pas fallu longtemps pour que cet amoureux de nature et de bons produits passe le cap de la restauration ! Grand créateur de boissons, sa collection réunit plus d’une trentaine de parfums… Jus ou Nectar, chacune de ces belles bouteilles de verre renferme une explosion de fraîcheur et authenticité : Poires d’automne, mandarine, pomme reinette, myrtille sauvage, fraise mara des bois, mangue ouest Africain, etc. Rien n’est laissé au hasard, l’homme voyage à la recherche du meilleur.

Imaginez donc mon impatience quand j’entends l’ouverture de cette fameuse boutique/restaurant qui ouvre dans le 7ème arrondissement… Invitée à la soirée de lancement Yelp, les tapas servis me donnaient déjà un bel aperçu du lieu et des talents du chef.

Dès l’entrée on est épaté par l’imposant mur de jus qui décore le fond du restaurant. On choisirait son breuvage comme on choisirait son futur bouquin !

Au sous sol, une magnifique cave voûtée donne une ambiance encore plus cocoon à l’endroit.

Une formule unique entrée, plat, dessert est proposée au déjeuner (28 euros) et au diner (36 euros).

Même si les amateurs de vins trouveront également leur bonheur, dans ce resto les clients mangent principalement au jus ou au nectar. La différence entre les deux appellations vient de l’ajout de sucre (nectar) ou non (jus). Nous optons donc plutôt pour des jus, moins sucrés et plus adaptés à l’accompagnement d’un repas.

Le jus de carotte est d’entrée de bouche particulièrement aqueux mais à peine avalé, il se révèle dans toute sa splendeur… Le jus de poire d’automne dont j’étais déjà grande fan est parfaitement équilibré, on croque véritablement dans une poire mais liquide !

Arrive alors nos entrées : Oeuf mollet pané sur une crème de champignons. Super cuisson, mariage de textures et de saveurs… La crème de champignons à la consistance parfaite pour contenir l’oeuf et rester juste présente quand elle se marie au jaune fondant. Le pain est divin, parfait pour faire nos gourmands et saucer nos assiettes…

Place au plat maintenant : Filet de canette, betterave crapaudine. Miam Miam… Une présentation alléchante et une belle découverte que de déguster la betterave crapaudine tiède et fondante. Le filet de canette est parfaitement cuit rosé, l’association marche bien ! Seul bémol ici peut être, la quantité. Il manquerait presque un petit accompagnement, quenelle de risotto, petite purée maison, polenta ou autre élément plus consistant car ce plat n’a pas vraiment de quoi combler l’appétit.

Notre dessert ce midi là : crème catalane et coulis de fruit de la passion ! Belle réussite que cette crème catalane faite au siphon, elle est extrêmement aérienne et fond en bouche. Très agréable en fin de repas.

Une belle réussite donc que ce lancement dans la « bistronomie » ! On se régale du début à la fin à presque en redemander…

En repartant, craquez pour l’un de ses délicieux produits, jus, nectar ou encore confiture, le mot d’ordre reste le même : la qualité du produit.

Restaurant Alain Milliat

159, rue de Grenelle

75007 Paris

01 45 55 63 86

Ouvert du lundi au samedi pour le déjeuner et le diner

0

2 Commentaires

  1. leroy sylvie

    7 février 2012 at 22 h 23 min

    c’est vrai qu’ils sont succulents ces jus de fruits…….dommage que ce ne soit pas sur Lille!!!!!

  2. Adeline Flipo

    17 février 2012 at 0 h 04 min

    Belle découverte partagée avec toi, une nouvelle expérience que de déjeuner en dégustant un jus de fruit! Carotte pour moi un vrai régal ,pour les yeux aussi ,cette cave de jus de fruit pourrai faire concurrence aux pigments dans mon atelier!

Poster un commentaire