Restaurant Lambersart : Une empreinte pleine de saveurs et d’esthétisme…

L’adresse lambersartoise, aux portes de Lille, a déjà derrière elle une jolie réputation et déjà nous savions que nous allions y mettre notre palais en action.

En à peine plus d’un an, voilà une adresse qui a su s’imposer sur le terrain de la nouvelle génération de jeunes chefs de la métropole sans déparer la collection !

Dès notre arrivée nous sommes charmées par l’accueil et le beau sourire d’Inès, compagne du chef Ismaël Guerre Genton.

Le cadre est clair, moderne sans chichi, confortable et « vrai », on a tout de suite la sensation d’être ici installées dans un lieu qui va nous offrir de l’authentique et du goût.  De jolies mises en bouche pour démarrer, un pain pita et sa crème de potiron, une jolie vague herbacée, c’est beau, c’est bon, le ton est donné.

A midi, vous aurez le choix entre un menu en deux (26€), trois (31€), cinq (54€) ou sept (69€) temps, et le soir en trois (39€), cinq (54€) ou sept (69€) temps.

On vous présentera la liste des produits frais et de saisons que le chef travaille en ce moment, à vous de signaler vos incompatibilités et laissez vous faire… C’est le jeu, un jeu qui vous donnera l’occasion d’aiguiser vos papilles et de découvrir de délicieuses et surprenantes associations. Et c’est avec bonheur que nous voyons nos assiettes arriver !

Esthétisme avant tout… et dans cet esprit, les contenants varieront tout au long du repas.

En entrée : une crème de pomme de terre des Flandres légèrement fumées, champignon, estragon du Mexique et des petites choses cachées. Faut il les dévoiler ? Allez y et goûtez !Le chef vient nous présenter les coquilles St Jacques qui seront cuites sur brique, on est bien dans le nord pardi ! Elles seront accompagnées de viande de bœuf séchée maison, hysope et barde de St Jacques en tempura.

Arrivent nos plats, toujours aussi beaux et goûteux : Sandre poêlé, poivre sansho, variété de choux.En dessert, poire et terre de chocolat…

Poussez le temps d’un café et vous terminerez avec les gaufres de mémé rajeunies avec brio. Le tout accompagné d’un beignet de charbon à vous lécher les babines, au top pour la digestion.Si comme moi vous êtes touchés par l’esthétisme et la délicatesse sans oublier le goût, foncez !

Sans oublier de réserver, c’est plus prudent. Merci Ismaël et Inès pour ce beau et bon moment. Je reviendrai !

L’Empreinte

170 avenue de l’hippodrome

59130 Lambersart

Lundi au vendredi midi et soir

Réservation en ligne ou au 03 20 44 00 21

 

0

Poster un commentaire