Le Petit Panisse ou le rock’n roll de la cuisine bistro

Bâtisse en bois, comptoir en cuivre et serviettes à carreaux, ne t’y méprends pas ! Ici c’est le Petit Panisse, et ce soir on revisite nos classiques. Au milieu de cette déco rétro, on fait d’abord connaissance avec le maître des lieux. Tatouages, béret noir, salopette en jean et air rieur, c’est un chef au style rock’n roll qui nous ouvre ses portes. Inspiré par de nombreux voyages et guidé par l’unique recherche du goût, c’est une cuisine bistrot pleine de pep’s et d’audace que nous propose Jeff Schilde.

A la carte, un choix réduit synonyme de produits frais et de recettes hautement maîtrisées. Par quoi commence-t-on ? Aïe, impossible de fermer les yeux face à la Burrata au lait cru et ses anchois marinés. C’est craquage direct. Un peu d’huile d’olive, de piment d’Espelette et d’ail des ours, et nous voilà conquis par une recette aussi simple que délicieuse ! On se régale aussi avec les asperges blanches bien croquantes. Présentées avec élégance, on apprécie leur crème d’ail justement dosée, leur petite pointe de sel et l’œuf parfait à la texture onctueuse. Une entrée fraîche et délicate à la puissance aromatique très intéressante.

Question plats, on hésite, tout à l’air trop bon. On opte finalement pour la poitrine de cochon cuit en deux façons, purée et sauge. Et là, le temps s’arrête… A la fois tendre et croustillant, ce petit trésor fond en bouche comme jamais. Relevé par le piment d’Espelette et le goût camphré de la sauge séchée, c’est un délice. Quant à la purée maison, une véritable tuerie ! Légère et gourmande, elle nous ensorcèle avec sa magnifique croûte dorée au four. Le tartare de veau au couteau, plat signature de la maison, n’est pas en reste. Huile de piment de Cayenne, ail de Sicile, ail des ours, et graines de sésame, nous voilà emballés par cette marinade aux notes sucrées. Le tout accompagné d’un verre de vin rouge naturel et de bonnes frites maison, c’est jubilation.

Et attention ce n’est pas fini. Le dessert arrive avec un combo avocat chocolat. Une crème d’avocat au lait de coco, une ganache et une crème au chocolat noir, le tout parsemé de crumble, c’est l’apothéose ! Un dessert on ne peut plus original où la douceur de l’avocat et la rondeur du chocolat se marient à la perfection. Une très belle découverte.

Comptez 8 euros pour une entrée, 17 euros pour un plat, 6 euros pour un dessert et 17 euros pour la formule déjeuner entrée/plat ou plat/dessert.

Le Petit Panisse

35 rue de Montreuil

75011 Paris

01 43 71 37 90

Ouvert tous les jours de 8h à 1h

(service de 12h à 15h et de 19h à 22h30)

0

Poster un commentaire