Le buisson ardent, un petit bistro parisien qui m’a séduite!

Comme je vous le disais en vous parlant de mes Trofie aux escargots, j’ai reçu la visite d’une amie americaine pendant 10 jours, curieuse de tout et toujours pétillante, lui faire découvrir la France était un vrai bonheur. C’était même la première à réclamer nos spécialités les plus repoussantes aux étrangers : canard, escargots, foie gras,…
Lors de notre escapade à Paris, j’ai donc sélectionné des adresses typiques avec précaution. Ce midi là, nous avons déjeuné sur la terrasse du Buisson Ardent, métro Jussieu, juste avant d’aller visiter la cathédrale Notre Dame.

Avec ses chaises en bois et ses petites tables rapprochées, la déco du lieu illustre parfaitement l’ambiance des brasseries et bistros parisiens. Pour votre minute culturelle, sachez que l’adresse tient son nom de la révélation de Dieu à Moïse dans la Bible, il s’avère que l’établissement est situé sur le site d’une ancienne abbaye. Parfait avant la visite de Notre Dame!

Niveau cuisine, en plein dans le mille! Le menu du déjeuner ce jour là affichait terrine de pied de cochon, boudin noir, canard, financier ou encore macarons… Avec cette formule, l’entrée + le plat ou le plat + le dessert sont proposés à 15,90€, la totale à 18,90€ des prix bien raisonnables pour la fraicheur des produits et la générosité des assiettes. Le chef a tout compris, une carte relativement courte (excellent signe!) reflétant les saisons… C’est tellement mieux que le congelé!

En entrée j’avoue qu’à voir la tête de mon américaine en lui suggérant la terrine de pied de cochon, le choix a vite été éliminé! On opte donc pour un gaspacho de concombre et une salade de riz au thon. Bien plus classique mais parfaitement assaisonné. Le gaspacho est doux, crémeux, et relevé d’une pointe d’huile d’olive au basilic, un régal sous ces 24°C. La salade de riz est elle aussi un franc succès, le riz est cuit très al-dente ce qui peut surprendre, mais les herbes et épices l’accompagnant en font une mise en appétit excellente!

Passons au plat… Le coup du boudin noir ne séduit pas, lui non plus, par contre l’expérience canard semble être un juste milieu. Malheureusement je l’ai trouvé un peu trop cuit… Accompagné de chou rouge cuit, l’assiette n’était pas si facile pour une novice. Le lieu noir (Stop au cabillaud, mangez des poissons Mr Good Fish!) était quant à lui très bien réalisé, accompagné d’une fondue de poireaux beurrée comme il faut.

En dessert, nous optons pour le financier à la griotte. Il faut dire que j’ai en tête Pierre Hermé pour les macarons et que je veux réserver ce dessert pour le meilleur des meilleurs à mes yeux! Un choix excellent car ce financier est moelleux, accompagné d’une délicieuse sauce qui imbibe le gâteau, trop bon!

En somme, une adresse que je vous conseille vivement, le soir la formule est différente mais très recommandée par les serveuses qui comblent d’éloges leur chef… A découvrir…

Le buisson Ardent
25 rue Jussieu
01 43 54 93 02

0

2 Commentaires

  1. Charlus

    5 mai 2011 at 17 h 31 min

    Au top, merci pour le plan!!!

  2. Jeannine

    9 mai 2011 at 13 h 53 min

    Good Morning Marion: I visited first thing this morning to read about our trip to Le Buisson Ardent! I look at my France pictures over and over again and seeing these pictures on your website is so fun! John and Kristen came to dinner last night and very happy to see pictures of the trip and hear about your feature in Elle! I made stuffed pasta shells for dinner served with a fresh herb salad, asiago bread, As starters were portabello mushrooms with roasted red peppers, artichoke hearts, and the cheese puffs that I bought in France. You were so right about the cheese puffs – Kristen and I loved those cheese puffs and now I wish I would have bought a few more boxes. Have a great week

    xoxoxox Jeannine

Poster un commentaire