Jérémie, cuisine audacieuse inspirée des plus grands.

Un déjeuner d’affaires à 2 pas de la tour Eiffel ? J’ai ce qu’il vous faut : Jérémie.

Ce jeune chef, au restaurant éponyme, a fait ses armes auprès des plus grands tel Alain Ducasse dans le trois étoiles Louis XV, avant de prendre les rênes de la cuisine du restaurant étoilé les Violons d’Ingres que lui a confié Christian Constant.

Ne vous fiez pas à la simplicité du nom car Jérémie sait parfaitement réinventer les classiques avec créativité et sophistication ! On retrouve d’ailleurs cette identité aussi bien derrière les fourneaux que dans la décoration… Le mariage entre un mur blanc aux moulures d’époque et les œuvres d’art de la collection personnelle du chef rend le lieu élégant et minimaliste.

A table, on a faim et c’est bientôt noël !

Je saute donc sur le foie gras poêlé, parfaitement assaisonné, caramélisé et délicieusement marié avec un jus de veau réduit, il est assorti d’une légère compote de coing. Cette douceur accentue la saveur du foie gras, c’est même plus subtile que la poire ou la pomme, on adore !

Mon voisin choisit le Ceviche de daurade royale, vinaigrette au gingembre et citron vert, mousseline d’avocat, un titre qui a le mérite de mettre l’eau à la bouche. Ce classique revisité est travaillé avec de la sucrine finement coupée, du citron et une délicieuse note de gingembre qui vient vous réveiller les papilles, miam…Pour la suite place à l’évasion, de la France au Moyen-Orient c’est parti pour les côtes d’agneau au Zaatar, ce bien connu mélange de thym et de sumac, typique du Liban. On apprécie la cuisson juste de l’agneau de l’Aveyron ainsi que la douceur de la purée de figues et dattes…De mon côté je succombe à la tentation ris de veau ! Il est cuit façon meunière offrant une jolie couleur dorée à la viande et du croustillant, c’est trop bon. Accompagné d’un risotto au vieux parmesan c’est encore mieux.La suite n’est pas en reste : brie de Meaux truffé par le chef lui-même. Un très bel équilibre entre de gros morceaux de truffe et un fromage de caractère. Passionnés de truffes, foncez !On finira sur une note sucrée avec un millefeuille à la vanille Bourbon. Travaillé tout en volume avec une crème très légère et peu sucrée, on est déjà dans les nuages…Heureusement que le nappage caramel au beurre salé est là pour nous réveiller… À tomber.Une bonne adresse dans ce quartier touristique où les bonnes adresses ne sont pas légion. Qui dit touristique dit cependant un peu cher : compter 55€ pour un menu entrée/plat/dessert le midi.

PS : N’hésitez pas à faire confiance au serveur pour le choix du vin !

Jérémie

33 Rue de Longchamp

75116 Paris

De 12h à 14h30 (sauf samedi et dimanche)
De 19h à 22h30 (sauf dimanche)

 

0

Poster un commentaire