Djakarta Bali : Un coin d’Indonésie au coeur de Paris

« Le restaurant indonésien de Paris » affiche l’enseigne, pas de risque de se tromper sur le propos. Ça tombe bien, l’Indonésie, on y va l’été prochain avec Jules, et pour une fois je n’ai aucune idée de ce à quoi ça peut ressembler la cuisine locale, ça nous donnera un avant-goût.

Côté déco, on reste cohérent : des bambous, des tissus à motifs batik, un buddha gigantesque, des masques balinais, le tout dans une ambiance feutrée, éclairée à la bougie. Aux murs, on trouve également de jolies photos en noir et blanc, façon photo de famille. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : en ouvrant la carte, on en apprend un peu plus sur l’histoire du Djakarta Bali. L’histoire, c’est celle d’un diplomate indonésien et de sa famille, qui se retrouvent en France pour trois ans de mission. A la suite d’un coup d’état, l’hypothèse d’un retour s’éloignant, ils décidèrent de rester à Paris et d’y faire découvrir la gastronomie de leur pays.

Côté cuisine justement, on retrouve des saveurs asiatiques : des rouleaux frits de crevettes, des vermicelles sautés à la sauce soja, de la soupe de poulet aux herbes. La cuisine balinaise semble portée sur les épices, au Djakarta Bali, on nous précise qu’ici elles sont toutes fraîches, pas de pots d’épices en poudre. Le thé au gingembre par exemple, se prépare tout simplement avec des morceaux de gingembre frais. On ne le sent pas trop au début, mais attention à la tasse de fin de repas !

On découvre aussi de nouvelles saveurs : des brochettes de bœuf sauce cacahuète (le fameux satay), des légumes façon pickles, du riz sur lequel on met de la noix de coco torréfiée. Les desserts sont particulièrement réussis. On a goûté ce soir-là une salade banane, fruit du palmier et fruit du jacquier dans du lait de coco et deux sorbets maison mangue et coco. Ici, tout est frais, épicé, la cuisine fait voyager, de même que le service, dont le sourire et la discrétion font écho à ce que l’on trouve souvent en Asie.

Côté prix, c’est très accessible à midi (menus à partir de 14,50€), ça grimpe plus vite le soir (menus à 30€, 35€ et 55€).

Djakarta Bali

9 rue Vauvilliers

Paris 1er

01 45 08 83 11

Ouvert du mardi au dimanche midi et soir (sauf mardi midi)

0

1 commentaire

  1. Aurore

    6 novembre 2017 at 13 h 53 min

    Joli article. J’aime bien ces saveurs épicées mais je n’ai encore jamais mangé Indonésien. Ça sera probablement pour mai-juin prochain !

Poster un commentaire