24 Le restaurant, un duo de choc pour faire bouger leur quartier

Un inséparable binôme, Erwan en cuisine, Hakim en salle ; ces deux là s’éclatent dans leurs murs après 9 an d’historique à travailler ensemble.

Bienvenue au cœur du 8ème arrondissement, rue Jean Mermoz, au numéro 24 comme vous l’aurez deviné. Dans ce coin là on ne sait pas toujours où s’arrêter déjeuner et encore moins diner. Pourtant cette adresse reprise il y a bientôt un an et demi est un bistro contemporain qui mérite notre attention. Pour mots d’ordre : une cuisine de saison, un service efficace et sympathique où règnent bonne ambiance et gourmandise, le tout dans une salle exposant des artistes de street art débordant d’imagination… Sacré combo !img_1745

Avant de créer leur concept à eux, notre duo est passé par les plus grands, « Taillevent » pour Hakim puis l’institutionnelle brasserie « Allard » avant un passage chez « Roger La Grenouille » et des années « Chez Auguste » où il rencontrera Erwan.

Ce tunisien souriant et dynamique est passionné par son métier et l’art d’accueillir. Ancien comédien, la salle est sa nouvelle scène, là où il orchestre son jeu avec brio et fait passer du bon temps à ses clients.

Erwan est quant à lui un ancien du Meurice et du Scribe, deux prestigieux hôtels où il apprendra l’art de l’excellence. Une technicité précise qu’il met au service de ses assiettes, riches de goût et aux sauces toujours parfaitement exécutées, ses compositions sont pleines de couleurs auxquelles il ajoute parfois des influences étrangères.

Ce midi là on pioche dans les entrées du menu déjeuner (33€ une formule complète, un super deal dans le coin), et on poursuit avec des plats de la carte fixe évoluant tous les 6 semaines en moyenne.

En entrée c’est un gravlax de saumon pour moi, accompagné de son tartare de betterave vinaigrette pamplemousse. C’est frais, parfaitement assaisonné, le gravlax parfois trop salé est tel qu’il faut, saisissant le saumon tout en respectant sa chair riche et gourmande…

Un délice accompagné du pain du boulanger voisin qu’Hakim nous sert tiède avec un morceau de beurre salé, on aurait presque pu s’arrêter là !img_1715

Ma copine Auriane opte pour la deuxième entrée du menu, le capuccino de potiron, brisures de châtaignes et œuf poché, c’est classique certes mais réussi. Le jaune coule dans le velouté le rendant encore plus gourmand… Un démarrage sans faute.img_1708

Place à la suite, alors qu’en face elle choisit le pigeon, j’opte sans aucune hésitation pour les ris de veau… Ceux là n’auront JAMAIS fini de me faire craquer et ici c’est carton plein, voilà un chef qui sait me parler… Des pleurotes sautés au beurre et au persil, une sauce au vin jaune, des ris de veau croustillants et moelleux à cœur, c’est un bonheur.img_1733

Auriane est ravie de la cuisson de son pigeon, le salsifi enroulé au lard est toujours un mariage réussi, les petites pommes de terre accompagnant l’ensemble sont une garniture efficace.img_1725

On fera l’impasse sur le dessert mais je ne peux que recommander de faire confiance à cette équipe ! A croire que l’adresse deviendra vite un lieu de destination. Le soir, le chef propose un menu dégustation les yeux fermés à 70€ que l’on peut imaginer archi bien fait.

 

24 Le Restaurant

24 rue Jean Mermoz

75008 Paris

01 42 25 24 24

0

Poster un commentaire