Le Château de Kergroadez remet le couvert !

Un bel hommage au terroir breton, une mise en lumière de sa richesse et un rendez vous à ne plus manquer, voilà qui résumerait ces deux jours de « festival Château gourmand » organisé au Château de Kergroadez à la pointe du Finistère. Allons voir cela de plus près…

Cela faisait déjà un an ! Après le franc succès de la première édition en automne 2015, c’est partie remise. Les 15 et 16 octobre derniers se rassemblaient chefs de la région et d’ailleurs pour animer, créer et sublimer les produits du terroir local.

Ateliers, conférences, démonstrations, combats de chefs et même village d’artisans régionaux exposant leurs produits, le programme du weekend était chargé de découvertes gastronomiques ! Deux journées clôturées par de magnifiques dîners de gala envoyés par un trio de chefs le vendredi et un quatuor le samedi, du beau monde pour de belles assiettes…salle-diner-de-gala

A l’initiative de ce beau rassemblement, Julien Marseault étoilé Michelin chef de la Table du Château de Sable et Romain Pouzadoux installé à Brest, tous deux accompagnés de l’agence Cook and Com remueront leurs carnets d’adresses pour réunir de grands noms.

A l’affiche : Joël Philipps (Chef du restaurant Esprit Terroir dans la région de Strasbourg), Stéphane Pitré (Chef du Restaurant Louis à Paris), Alan Geaam (Chefs de deux restaurants A.G. à Paris et de l’Auberge Nicolas Flamel plus vieille institution parisienne), David Royer du restaurant Les Orangeries près de Poitiers, Ludovic Chartrain chef de l’Antigu à Porto-Vecchio, Béatrice Fabignon chef à domicile. Mais aussi des pâtissiers que l’on ne présentent même plus… Christophe Felder, Benoit Castel (Liberté à Paris) et Jonathan Blot (Pâtisserie Acide à Paris). Joli casting !chefs-en-cuisineMa petite place dans tout cela, animer les diners de gala en présentant les chefs et les plats, et animer les combats de chefs.

Côté produits, de beaux partenariats comme les beurres Bordier, les pains de la boulangerie « La Fournée » prix de la meilleure baguette française cette année, les jambons ibériques Cinco Jotas, les ormeaux de France Haliotis, les huîtres Legris,…beurres-bordier

pains-la-fournee-brest

patisserie-la-fournee-brest

vendeur

kouign-amannAu programme, de la culture et de la pédagogie ! On aura appris à confectionner la tarte à la crème de Benoit Castel, le risotto à l’encre de seiche et aux coquillages d’Alan Geaam, les ravioles de moules et curry vert de Stéphane Pitré, la fiadone de Ludovic Chartrain, la tartelette ivoire caramel de Christophe Felder, la moqueca de Bahia du blogueur Bernard Laurance… Et j’en passe… Les plus organisés auront soigneusement repéré sur le programme diffusé en ligne les heures de chaque activité pour ne rien manquer et planifier leur journée.demo-benoit-castel

pitre-demo-1

pitre-demo-2

cours-enfantsEn fin d’après midi, c’est l’heure de la bataille, deux paniers surprises pour des équipes constituées de chefs triés sur le volet. D’un côté Benoit Castel/Béatrice Fabignon et Olivier de Basquiat de chez Cinco Jotas ; de l’autre Jonathan Blot, Romain Pouzadoux et Olivier Hélibert remarquable artisan/charcutier de la région. Dans la bonne humeur et les éclats de rire entre équipes, on s’amusera des paniers confectionnés avec les légumes du potager du château, de la charcuterie, des épices, etc. Bravo à la première équipe qui remportera suite aux votes du public, le challenge !img_0071

audience-combat-de-chefs

team-2-combat-chefs

team-combat-chefs

plat-combat-de-chefs

plat-2-combat-de-chefs

plat-4-combat-de-chefs

plat-3-combat-de-chefs

A table ! Il est 19h30, 80 places pour 80 chanceux… Dans les salons du Château c’est l’heure de l’apéritif, les bulles du champagne du petit producteur « Bourdaire » ouvrent le bal avec les incroyables lamelles de jambon ibérique pata negra de chez Cinco Jotas.

Vendredi soir c’est Romain Pouzadoux, Alan Geaam et David Royer qui régalent en 7 temps : « Poulpe laqué au vinaigre de bonite, mozzarella fumée au foin, pomelos » (Alan) – « Champignons, café, noisettes & jaune d’œuf confit » (Romain) – « Maigre, huître, algues et riz vénéré » (Alan) – « Pigeon rôti sur le coffre, sarrasin & déclinaison de betteraves » (David) – « Chèvre frais, chou rave et pain soufflé » (Romain) – « Coing, bière ambrée & spéculoos » (Romain) – « Choc’marron…Ganache chocolat, crème de marron, potimarron confit et en mousse » (David).poulpe-sesame-noir

fromage-pouzadoux

dessert-potimarron-chataigne

Bravo ! Un coup de cœur pour Alan Geaam qu’il me tarde d’aller découvrir à Paris, un mélange de saveurs parfaitement au point, des cuissons maîtrisées, de la créativité débordante, j’en reste épatée ! Une réussite remarquable dans des conditions d’envoi pas des plus simples… c’est le professionnalisme qui parle et témoigne du niveau. Grandiose.

chefs-diner-de-gala

beurres-bordier-diner-gala

pains-diner-de-gala

ormeaux-julien

saint-pierre-stephane-pitre

cannette

tete-de-moineLe lendemain c’est au tour de Julien Marseault, Stéphane Pitré, Joël Philipps et Ludovic Chartrain d’être sur la piste : « Velouté de potiron au café, écume café au lait » (création Julien + Stéphane) – « Les ormeaux de « France Haliotis » cuisinés au naturel, risotto de langues d’oiseaux entre terre et mer » (Julien) – « Saint Pierre, infusion d’huitres dans la brume caviar végétal et coco de Paimpol » (Stéphane) – « Cannette de Challans, fruits de saison, jus miel et épices douces » (Joël) – « Tête de moine neige surprise » (Julien) – « Earl Grey bergamote » (Julien) – « Feuille chocolat grand cru, sorbet au bruccio et condiments corses » (Ludovic). Encore du bon, du beau du grand ! Joël Philipps et sa cannette marqueront les esprits…Une cuisson sublime, fondante, à la peau caramélisée une pointe croustillante, une tarte fine ananas rutabaga, un jus au miel et aux épices, silence dans la salle, les convives savourent chaque bouchée.

Coup de cœur aussi pour les ormeaux dont je ne me lasserai jamais, ultra gourmands accompagnés du risotto de Julien Marseault, et son interprétation de la tête de moine autour d’une mélasse de grenade et d’un sorbet fromage blanc râpé sous nos yeux. C’est ludique, goûteux et équilibré à souhait.

Gardez l’œil ouvert ! Les places pour ces diners partent très vite… Le festival est l’occasion idéale de découvrir la région, passer quelques jours au grand air breton, loger au Château de Sables, l’éco-hotel situé à Porspoder à 15 minutes de là est une belle solution pour être au calme, respirer l’air marin et vivre à son rythme…

Festival Château Gourmand

0

Poster un commentaire